#1 07-10-2015 18:49:22

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour

C'est le moment de penser à l'hébergement des insectes divers, auxiliaires précieux du jardinier.

Pour quels occupants ?

- Coccinelles dont l'utilité n'est plus à démontrer.

- Chrysopes , surnommées "lion des pucerons"elles aussi grandes consommatrices de pucerons et autres aleurodes.

- Osmies ou abeilles maçonnes (abeilles solitaires) ont un rôle important de pollinisatrices.

- Forficules (perce-oreilles).S'ils causent quelques dégâts à certains végétaux, ils rendent de grands services en se nourrissant de pucerons, de psylles.

- Guêpes prédatrices  : parasitoïdes, polistes ,maçonnes... Même la guêpe commune (vespula vulgaris) a aussi son utilité puisqu'elle met des pucerons à son menu !

- Syrphes : ne pas confondre avec les guêpes.Les larves se nourrissent de pucerons (encore eux !)

- Bourdons : sont d'excellents pollinisateurs actifs à partir de températures basses (10°C) et dans des conditions difficiles telles que basse luminosité,vent et pluie.

- Staphyllin odorant : sorte de coléoptère noir qui lorsqu'on le débusque sous une pierre donne l'apparence menaçante d'un scorpion en ce sens qu'il relève aussitôt l'abdomen. Son régime alimentaire se compose d'escargots, limaces et leurs œufs,larves d'insectes divers,quelques "extras" avec des vers de terre ce qui est dommage mais on peut lui pardonner cet écart en regard des services rendus par ailleurs !

- Carabes : coléoptère précieux par sa grande consommation de limaces ,escargots,pucerons. Il est en danger de disparition et inscrit sur la liste des espèces protégées. Dans la Nature , ils sont souvent mangés par les oiseaux, crapauds, hérissons.
Il y a bien des années qu'une espèce (carabus auratus) ou carabe doré  a disparu de mon jardin alors qu'elle y était présente en nombre.


A suivre ...

Hors ligne

#2 12-10-2015 18:42:36

poucevert
Jardinier expert
Lieu : Paris
Inscription : 28-11-2008
Messages : 2 563

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

hello Floris,

Ce post m'intéresse drôlement !

Qu'est ce que tu conseilles comme abri facile à mettre en place pour l'hiver ?

@+++


Ma passion c'est le jardinage

Hors ligne

#3 14-10-2015 22:59:04

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour

Deux  options d'hébergement pour ces précieux auxiliaires du jardinier  .

-Habitations "clés en main" .

- Construire soi-même  les abris.

La première solution est évidemment la plus simple puisqu'il suffit d' installer le dispositif en choisissant le  meilleur endroit. Les modèles proposés dans le commerce sont très nombreux ,plus ou moins sophistiqués  , à des prix en conséquence.

Mais , il est tout à fait possible et à moindre frais d'imaginer et de fabriquer ces logis. Toutefois ,il est souhaitable de  connaître les préférences ou les exigences de chaque "locataire" pour l'inciter à s'installer dans cette demeure.

Exemples de protections réalisables avec des matériaux courants...

- Coccinelles  :  se contentent d'abris très simples pourvus qu'ils soient -comme pour d'autres auxiliaires - protégés du vent et de la pluie.Ainsi , elles peuvent passer l'hiver dans de petits fagots confectionnés avec des branchettes diverses attachées ensemble.Ou encore : à l'intérieur d'un pot de terre cuite renversé rempli  de  paille ou de feuilles mortes.
On peut aussi construire une boîte en bois (bois non traité) à l'intérieur de laquelle on aura fixé plusieurs planchettes espacées de 5 mm entre lesquelles les coccinelles viendront se glisser.

Aussi : des trous forés dans une bûche...

- Chrysopes : une boîte en bois  comportant , sur toute la hauteur et la largeur d'une paroi, des fentes horizontales de 2 à 8 mm de H. A l'intérieur de cet abri , disposer de la paille ou du carton ondulé.
Ou : rassembler des pommes de pin dans un contenant quelconque.Les chrysopes y trouveront refuge.

-Osmies , abeilles solitaires.Pour elles , des fagots de tiges creuses (tiges qui doivent être fermées à une extrémité et disposées horizontalement , exposition sud-est) ou des blocs de bois percés de trous d'un diamètre variant entre 5 et 10 mm.Installation  à prévoir un peu avant mars.
A partir du milieu de ce même mois de mars , les femelles s'apprêtent à pondre  à l'intérieur de ces cavités.Les œufs y sont déposés et les femelles referment l'ouverture avec une sorte de boue ou de de pâte obtenue par un mélange de résidus de feuilles et de salive.La nourriture des larves est introduite avant l'obturation  (pollen et nectar).
Les nymphes passent tout l'hiver dans leur cocon . A l'issue de cette période elles sortiront  et le cycle recommencera.

- Forficules  : ont une durée de vie courte (1 an) et hibernent en couple.Un pot de fleur en terre cuite  garni de paille , de foin , d'herbe sèche et à accrocher comme une cloche .

A suivre ...

Hors ligne

#4 16-10-2015 12:31:13

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour

Dans la continuité du précédent message ...

- Guêpes prédatrices : confectionner des bottes de petites tiges creuses ouvertes à une seule extrémité.Longueur de ces bottes  : environ 20 cm .Plusieurs diamètres d'ouverture des tiges  : entre 2 et 12 mm .
Ces petits fagots peuvent aussi être constitués de tiges à moelle que les insectes creuseront eux-mêmes pour y faire leur nid.Peuvent convenir  : des branchettes de sureau, de framboisier, d'hortensia , de ronce , de fusain.
Aussi : des bûches dans lesquelles on aura foré des trous de plusieurs diamètres compris entre 3 et 14 mm sans toutefois percer de part en part comme dit précédemment.
On peut fabriquer des bottes mixtes  : tiges déjà creuses avec des tiges à moelle brutes.
Quelque soit le dispositif , l'installation devra être placée en hauteur et protégée des intempéries. Une astuce consiste à disposer ces bottes dans une boîte de conserve ce qui dispensera de les lier  et constituera une protection efficace .

- Syrphes : mêmes information que celles concernant  les guêpes.

- Bourdons. Par exemple  : une boîte en bois avec une paroi amovible , remplie de paille ou d'herbes sèches. Forer une ouverture de  2 cm de diamètre.A placer hors du plein soleil ,entrée orientée est ou sud-est ,orifice : entre 10 cm et 25 cm au-dessus du niveau du sol ,un sol qui ne doit pas être trop humide.

Un autre type de nid ,en vidéo  :   ICI

- Staphyllins et carabes : se cachent sous les pierres ,les feuilles mortes ,les paillis ,les fagots de branches,les vieilles souches mortes couchées sur le sol.Ménager si possible dans le jardin des zones "non entretenues" qui favoriseront la présence et la reproduction de ces espèces.

A suivre...

Hors ligne

#5 16-10-2015 23:09:18

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonsoir

Le hérisson ,animal protégé , lui aussi est un auxiliaire du jardinier en consommant particulièrement escargots ,limaces.

A partir du mois d'octobre ,il s'apprête à hiberner. Son sommeil sera ponctué de brefs réveils quand la température  descend trop ce qui entraîne  lors de chacun d'eux un prélèvement de ses ressources énergétiques .Il  risque à terme de mourir par épuisement de ces dernières . Le réveil final se produira vers le mois d'avril indépendamment des conditions climatiques.

Des abris sont disponibles dans le commerce mais il est très facile d'en fabriquer soi-même. Une boîte en bois mais pas trop étroite fera l'affaire , avec une ouverture d'une douzaine de cm.A l'intérieur : de la paille ou des feuilles mortes.Rendre le toit étanche à la pluie. Poser l'abri sur un sol  qui ne retient pas l'eau .Isoler si nécessaire  l'abri de la terre en le surélevant légèrement .Cette caisse peut aussi se glisser sous un tas de bois , sous un escalier extérieur , toujours  à l'abri du vent et en un lieu calme.

Les crapauds espèce protégée aussi , consomment également des gastéropodes , des chenilles,vers ,larves ,fourmis ,acariens ....

Tout comme les hérissons, ils hibernent  sensiblement pendant la même période qu'eux.Dans la nature ,s'ils ne trouvent pas d'abris simples comme le dessous d'un tas de fumier ,celui de pierrailles,d'un vieux tronc d'arbre,dans la galerie abandonnée d'un rongeur ou un terrier délaissé, ils passent l'hiver dans des trous  profonds (sous le niveau de gel) creusés dans le sol.Il arrive aussi que les crapauds se réfugient dans les caves pour passer l'hiver.

Les caractéristiques d'un abri pour crapaud sont comparables à celles pour un hérisson.Y ajouter : un grand pot de terre cuite retourné à la base duquel  on aura découpé une ouverture.

A suivre ....

Hors ligne

#6 17-10-2015 13:42:33

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Parmi les végétaux  les plus adaptés à la confection des groupes de tiges évoquées dans les messages précédents....

- Tiges creuses  (une extrémité doit être bouchée) : bambou , roseau,paille céréalière,ombellifères,forsthia ,actinidia (après séchage),prêle...

- Tiges à moelle : sureau , framboisiser, ronce ,tournesol , hortensia,rosier,buddleia,fusain...

Autres matériaux artificiels utilisables à défaut de disposer de matériaux naturels :

- Briques alvéolées.
- Bottes constituées de sections de petits tubes en PVC de diamètres variables.

On peut choisir  de regrouper tous les types d'abris dans un "hôtel" ou les disperser  dans le jardin.

CLIQUER ICI   pour , à partir de cette page ,voir des exemples de réalisations de refuges pour ces auxiliaires du jardinier.

Hors ligne

#7 24-10-2015 07:10:38

poucevert
Jardinier expert
Lieu : Paris
Inscription : 28-11-2008
Messages : 2 563

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

hello Floris !

Merci pour ce post plus que complet et Ô combien intéressant smile

J'ai tout copié/collé sur word puis imprimé ce document qui trônera au milieu de mes bouquins de jardinage wink

@++++


Ma passion c'est le jardinage

Hors ligne

#8 24-10-2015 13:45:12

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour poucevert


C'est beaucoup trop d'honneur ! wink

Mais , maintenant ,il va falloir passer  à la pratique !


Au travail !!! smile

Hors ligne

#9 29-10-2015 14:53:48

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour


"Au travail" :  c'est aussi à la destination de toutes les jardinières et jardiniers  qui se lancent dans la fabrication et l'installation de ces abris.

En même temps , vous êtes invités à publier ici les photos de vos réalisations.


Bonne journée.

Hors ligne

#10 31-10-2015 20:34:31

bubu le jardinier
Jardinier expert
Lieu : charente
Inscription : 17-08-2012
Messages : 189
Site Web

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

bonsoir,

très intéressant ce post

merci

Hors ligne

#11 31-10-2015 22:45:05

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonsoir bubu le jardinier venu nous rendre visite aujourd'hui ! wink


Merci pour votre aimable appréciation ! smile

En Charente , y a-t-il des abris pour les auxiliaires des jardiniers ?!


Bon dimanche à venir.

Hors ligne

#12 01-11-2015 15:39:34

bubu le jardinier
Jardinier expert
Lieu : charente
Inscription : 17-08-2012
Messages : 189
Site Web

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

bonjour,

pour l'instant des abris naturel tas de bois et débris sec et une haie dans le potager

je pense d'ici la construire une petite maison pour les insectes dès que j'aurais le temps

a plus tard sous un beau soleil

Hors ligne

#13 03-11-2015 20:48:50

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonsoir bubu le jardinier


A défaut de disposer "d'hôtels de luxe" wink , nos auxiliaires peuvent trouver refuge dans des lieux les plus variés qu'ils choisissent d'instinct.


Mais  l'Homme peut aider  à leurs conditions d'hébergement.Ils nous le rendront bien !


Je vous souhaite un agéable automne dans "le coin de votre bonheur" comme vous l'aviez écrit  ICI.

Hors ligne

#14 27-10-2016 17:21:18

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour

Pensez à prendre soin des précieux auxiliaires du jardinier que sont les insectes évoqués dans ce sujet....

Bonne journée d'automne et si possible ensoleillée !

Hors ligne

#15 27-10-2016 18:01:53

oberline
Jardinier expert
Lieu : Alsace
Inscription : 28-04-2015
Messages : 2 646

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonsoir Floris,

Avez-vous une idée de l'époque de l'année à partir de laquelle les hôtels à insectes sont occupés ?

J'en ai un joli, pour toutes sortes d'insectes, accroché sur un ancien tronc d'arbre, porte orientée vers le sud-est à env. 1,20 m du sol, mais pour l'instant aucun occupant. Est-ce normal ?

Bonne soirée, Doris

Dernière modification par oberline (27-10-2016 18:02:48)

Hors ligne

#16 28-10-2016 02:23:33

Floris
Modérateur
Inscription : 31-08-2014
Messages : 7 134

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour Doris

Les abris doivent être installés avant l'hiver , le dos aux vents dominants et protégés des pluies , si possible accrochés à un mur ou contre une haie, dans un environnement calme, à proximité d'arbres fruitiers ( en vue de leur pollinisation) de fleurs cultivées ou sauvages,nectarifères sources de nourriture à partir du printemps.

Malgré tout le confort que l'on peut proposer aux insectes utiles au jardin, les abris peuvent être délaissés au profit de refuges naturels très divers tels que trous ou autres anfractuosités de murs,  de troncs d'arbres ,dans les alvéoles de briques ,dans des tas de bois, des pommes de pin, des tiges creuses de végétaux (comme sureau, bambou), sous des pierres , parmi des feuilles sèches...

Si le jardinier propose des logements, les locataires ,eux, décident de s'y installer ou non. C'est souvent frustrant.

Un des moyens d'augmenter le taux  d'occupation des abris consiste à multiplier ceux-ci en différents endroits du jardin.


Belle journée d'automne.

Hors ligne

#17 28-10-2016 06:50:00

Madonet
Jardinier expert
Lieu : Isère
Inscription : 25-08-2016
Messages : 466

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour,

Chez moi, c'est une invasion de coccinelles asiatiques, elles s'incrustent dans les joints des fenêtres.

Plus sympa, les petits bourdons qui chaques années viennent au mois de mars faire leurs nids dans les petits trous d'évacuation des fenêtres.
Ils font un de ces trafics avec leurs travaux de maçonnerie.
En fait ils agissent comme les hirondelles.

Bonne journée.

Hors ligne

#18 23-11-2017 09:43:48

ROLAND8
Jardinier expert
Inscription : 25-07-2017
Messages : 56

Re : Des abris pour les auxiliaires du jardinier

Bonjour . Grand merci pour ces infos pour la pollinisation j'ai planté des pieds de lavande à proximité de mes ? fruitiers ainsi que des pieds d'herbe aromatiques pour les pucerons dans l'hypothèse d'une efficacité , de toute façon , j'ais toujours l'odeur . Bonne journée cordialement .

Hors ligne

Pied de page des forums

Derniers messages