Jeune avocatier en extérieur. Le rentrer pour l’hiver ?

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    thomasjardinthomasjardin
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

     

    J’ai un avocatier en début de vie en extérieur dans un bac à jardin. Avec l’arrivée du froid je ne sais pas comment agir avec lui. Dois-je le mettre en pot et le placer en intérieur? Peut-il rester en extérieur, protégé ou non?

    J’habite en Isère où les hivers sont plutôt rudes.

     

    Merci 🙂

     

    P1010010

    Répondre
    luis_prluis_pr
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour. Quand je vivais dans les Caraïbes, mon avocatier était planté à l’extérieur car il n’y avait aucun risque de gel ou de gel. Mais une fois que j’ai déménagé dans des endroits plus froids, j’ai dû faire pousser des avocats dans des pots. Je rentre les pots à l’intérieur si les températures nocturnes devraient descendre en dessous de 10°C. Donnez-leur autant de soleil que possible pendant l’hiver; une fenêtre qui fait face au sud est la meilleure. Je déplace les pots à l’extérieur une fois que les températures pendant la nuit devraient toujours être supérieures à 10°C.

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous les deux

    J’ajoute que, si vous êtes tenu de transférer l’arbuste de la jardinière vers un pot, comme j’ai cru comprendre, tâchez de prendre autant de motte que possible autour de l’avocatier (comme dirait Tupayo pour qui j’ai une pensée vu le déluge dans le Var j’espère que tout va bien pour chez lui). Car déjà le rentrer ça va le déphaser un brin alors le changer de contenant se rajoute. Bonne suite.

    Bonne journée.

     


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    thomasjardinthomasjardin
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

     

    Merci à tous les deux. Et en le protégeant bien, serait-il possible de le laisser à l’extérieur?

     

    🙂

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    C’est un peu ce que je me demandais pour le mien. Car Aeria avait apparemment mis un noyau dehors au milieu de kalanchoe, je vous demande un peu?! 😆
    Comme je vais protéger les kalanchoe quand il fera plus froid, j’imagine aussi que peut-être il pourrait rester là où il est, d’autant que le rentrer en le rempotant alors qu’il a poussé dehors comme le vôtre, Thomas, n’est-ce pas le condamner? 🙄  Je regarde de nouveau la photo, le vôtre est superbe, Thomas!!! Bien feuillu!

    Luis, Tupayo et autres connaisseurs, à vous de jouer !

     


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    luis_prluis_pr
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour, aeria.

    Les pots ne sont pas faits d’un matériau qui protégera les racines du froid. Selon la variété d’avocatier, certains avocatiers peuvent survivre à des températures légèrement inférieures à 0°C tant qu’ils sont plantés dans le sol. Les variétés d’avocatiers les plus résistantes à l’hiver que je connaisse peuvent survivre à des températures comprises entre -4°C et 0°C tant que l’arbre est planté dans le sol. Mais les avocats cultivés dans des pots à l’extérieur n’ont aucune protection thermique, de sorte que les racines, les feuilles, les branches et les fruits peuvent souffrir lorsque les températures descendent en dessous de 10°C. Lorsque le printemps revient, la plante peut dépenser beaucoup d’énergie et de vigueur pour remplacer les feuilles et les branches.

    Autre chose à laquelle penser : quand votre graine d’avocat ou votre arbre porte-t-il des fruits ? Certains avocats sont cultivés dans les régions méditerranéennes chaudes ; les variétés naines de ces arbres sont bonnes pour pousser à l’intérieur. Étant donné que les avocats sont vendus à tout moment de l’année, de nombreux avocats sont importés en Europe des États-Unis, du Mexique, des Caraïbes, du Brésil, de la Nouvelle-Zélande et de l’Afrique du Sud. Avec autant d’origines différentes, certaines variétés commenceront à produire des fruits tard dans l’année et passeront des mois à mûrir pendant les mois d’automne/hiver. Pas une bonne idée dans les endroits froids en France. Trois exemples d’avocatiers qui produisent des fruits en hiver : « Bacon » de novembre à mars ; “Fuerte” de novembre à juin; “Pinkerton” de décembre à avril. Si vous possédez l’une de ces variétés, être à l’extérieur dans un pot sera un problème. Le fruit n’est pas résistant à l’hiver et sera endommagé par les températures froides.

    Pour m’assurer que l’arbre portera ses fruits à un moment approprié à mon emplacement, j’achète des avocats nains localement au lieu de les cultiver à partir de graines.

    Laisser l’avocat dans la jardinière peut fonctionner si les températures sont suffisamment chaudes et c’est une variété naine dont les racines n’auront pas de problèmes dans la jardinière.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

    Merci Aéria de s’inquiéter pour moi, mais étant à 200 mètre d’altitude, je ne risque pas d’inondation.

    Les avocats sont originaires d’Amérique centrale, mais les variétés d’avocats mexicaines sont plus résistantes au froid que celles du Guatemala. En particulier la variété mexicaine “Fantastic” peut en effet résister jusqu’à -10°C. Si vous vivez dans des pays pas trop froids comme sur la Côte d’Azur ou en Corse, vous pourrez avoir des fruits, mais il faudra planter une variété de groupe A avec une variété du groupe B. En effet les parties mâles et femelles des fleurs ne murissent pas au même moment. Le groupe A a les parties femelles qui murissent en premier et le groupe B a les parties mâles qui murissent en premier.

     

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous

    Tupayo, tant mieux pour votre emplacement c’est loin de n’être rien !

    Merci à tous les deux pour ces informations précises s’il en est. Perso je vais voir car en effet je ne suis pas tout à fait dans une région qui permettrait d’avoir des fruits, je ne pense pas qu’il s’agisse d’une variété naine et la plante vient de graine et soit d’Amérique du Sud (mais pas du Mexique) soit d’Afrique du Sud… Cela fait trois ans qu’il n’y a pas vraiment eu d’hiver par ici. Et et et et je ne sais pas si je m’emmêle parce que c’est un sacré truc apparemment… et ça me questionne sur mon approche des plantes!

    Et c’est vrai, vous aviez parlé, Tupayo de ces groupes. D’un côté il y a le rêve et de l’autre la réalité scientifique.

    Faudrait tracer plus spécifiquement…

    C’est pointu ! Je ne sais si Thomas vous allez déclarer forfait, j’attends votre message. Pour moi c’est une expérience, je vais voir ce que je fais 🙄 A priori je n’ai absolument aucune chance mais je suis testarde jusqu’à me battre contre des moulins à vent 😆

    Merci en tout cas. Je suis sûre que Thomas sera ravi de toutes ces précisions et je suis curieuse de voir l’angle sous lequel il va envisager la suite pour son petit mignon.

    En même temps le fruit fait rêver mais voir pousser l’arbuste est magnifique. Comme le petit manguier issu d’amande dont je vous posterai la photo des premiers fruits l’été prochain 😆 Peut-être que c’est votre proche, Thomas, qui aura les premiers fruits ! 😆 Déjà le feuillage est ravissant mais c’est un autre sujet. Je sais pas pour vous, Thomas, mais perso je compte bien faire évoluer la science 😆 C’est tout à fait ma partie!  😆

    Bonne journée à tous.

     


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    thomasjardinthomasjardin
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

     

    Merci pour ces informations. Je ne sais pas encore ce que je vais faire, peut-être le laisser où il est. A la base c’était plus une expérience.

    aeria en effet je trouve mon avocatier plutôt joli. Oui peut-être pour les premiers fruits du manguier, mais certainement dans un certain temps quand-même.

     

    Bonne soirée 🙂

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)