Accueil / Sujets / Plantes du jardin et de la maison / Bouillie bordelaise : dosage pour traitement plantes grasses ?

Bouillie bordelaise : dosage pour traitement plantes grasses ?

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • dom77
    Jardinier expert

    Bonjour,

    j’ai des plantes grasses ,des cactus ,des agaves en pleine terre ,depuis 3 ans .

    Je dois passer un fongicide à l’automne comme la bouillie bordelaise entre autres,

    Mais voilà : impossible de savoir la dose de poudre bleue par litre ,j’ai fait des recherches mais jamais la dose exacte .

    Alors je me tourne vers vous pour savoir la dose que je dois passer sur les feuilles pour les préparer à l’hiver ,c’est un traitement préventif ,peut être qu’ils seront moins touchés par la pourriture ?

    Peut-on préparer la mixture à l’avance en bouteille ?

    Si oui combien de temps ?

    Le préventif se fait-il tous les mois ou juste une seule fois pour l’hiver ?

    MERCI !

    tupayo
    Jardinier Malin

    Mais vos plantes grasses sont-elles malades ? Chez moi ce ne sont pas des plantes qui ont tendance à attraper de maladies. Mais enfin j’habite dans un lieu où le climat est peu être plus sec que chez vous. A mon avis il n’y a pas un dosage si précis que ça. On dose à 25 g/litre d’eau pour les maladies difficiles comme la cloque du pêcher, mais moins pour d’autres cas (15 g pour la vigne). Je pense que 12 à 15 g/l. doivent convenir.
    La bouillies bordelaise est composée de sulfate de cuivre qui ne se conserve dans le temps et de chaux qui se conservera si le récipient est bien fermé. En effet la chaux peut réagir sur le dioxyde de carbone de l’air et se transformer en carbonate de calcium. Donc si vous préparez la mixture à l’avance fermez bien les récipients.

    oberline
    Jardinier Malin

    Bonjour,

    Savez-vous qu’il existe de la bouille bordelaise incolore, plus esthétique que la bleue ?

    Ensuite, chez nous pour améliorer l’état sanitaire de nos rosiers, de notre nectarinier, nous donnons de la bouillie bordelaise à la chute des feuilles, puis à nouveau, avant les premiers bourgeons en fin d’hiver, début de printemps (une à deux fois en l’espace d’un mois par ex.)

    C’est suffisant, car tous les mois, je pense que ce serait de trop, d’autant plus que le cuivre à la base de la bouillie bordelaise, si je suis bien informée, n’est pas tout à fait anodin en termes de pollution.

    Bon jardinage, bonne journée à tous,
    Doris

    tupayo
    Jardinier Malin

    Oui, c’est d’ailleurs bizarre car il y a tout de même dans sa composition du sulfate de cuivre qui a une couleur bleu. Probablement il doivent rajouter un colorant bleu qui n’a en fait aucun intérêt, si ce n’est de voir où on en a pulvérisé.

    floris
    Jardinier Malin (modérateur)

    Bonsoir

    Bleue ou pas bleue la véritable bouillie bordelaise ? !

    Allusion dans cette DISCUSSION


    Qui veut de bons navets, doit semer en Juillet.
    Juillet rouge au matin au soir apporte crachin.
    Petite pluie de Juillet ensoleillé, emplit caves et greniers .
    Juillet sans orage, famine au village.
    Si Juillet est chaud, prépare tes tonneaux.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.