Comment bouturer du lierre ? + une autre question

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    bubullebubulle
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour à tous ! :)

    Mes lentilles de compagnie s’épanouissant depuis que je les ai plantées (il y a quelques jours, certes, mais le semis remonte à un peu plus d’une semaine), j’ai décidé de m’attaquer au lierre. MAIS je me pose quelques petites questions.

    Déjà : comment couper le lierre ? Quoi couper ? Habitant sur Paris, est-ce que juste une tige plutôt fine bien verte de lierre avec quelques feuilles, à tous hasards dans la rue, avant de la rapporter chez moi pourrait bien bouturer ?

    De plus, je me demande dans quelles proportions le couper. Combien de feuilles laisser ? Combien de feuilles couper, comment ? En fait, je suis tout à fait novice et j’ai pas envie de bousiller les futures racines ou de tuer la plante en la condamnant à ne pas pouvoir faire sa photosynthèse :/

    Pour ce qui est du reste, je crois que juste un verre d’eau avec le bas de la tige immergée, les feuilles a l’air, et ça roule tout seul au bout d’une semaine.

    AH OUI et aussi, j’aurais une autre question : est-ce que mélanger la terre avec un petit peu de matière végétale (type marc de café ou feuilles de thé) c’est une bonne idée ou non ? J’ai entendu dire que ça fertilise plutôt bien si on en abuse pas.

    Voilà voilà, merci :)

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir,

    Le marc de café c’est fertilisant, mais surtout n’en mettre qu’une faible quantité dans une jardinière, (juste une très fine couche en surface, sur des plantes déjà de bonne taille) et si on arrose avec régularité, sinon, ça m’est arrivé, ça brûle la plante. J’ai fait mourir des géraniums ainsi.

    En pleine terre, on en met en plus grande quantité, sans souci, sur des plantes déjà bien établies, genre rosiers etc.

    C’est surtout intéressant pour les plantes préférant la terre acide, car le marc de café acidifie. Mais les rosiers aiment aussi, moins les plantes appréciant le calcaire et donc la terre pas acide.

    Mais quelle que soit la bouture, que ce soit dans un verre d’eau ou directement en terre légère (allégée de sable ou de tourbe), il est indispensable d’épointer le haut d’une bouture, de ne laisser que les feuilles du haut de la tige et d’enlever les feuilles sur la partie de tige plongée dans le verre et surtout sur la partie de tige fichée en terre. (env. la moitié dénudée d’une tige est à enterrer).

    Je fais cela sur toutes mes boutures. Je bouture fréquemment lavande, rose, etc.

    Une bouture se met à mi-ombre, en terre allégée, donc bien drainée (voir ci-dessus). Et si elle est en terre, il faut l’arroser dès que la terre est sèche, au pied.

    Bonne chance,
    Doris

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir Bubulle

    pancarte-bienvenue5.gif

    Bouturer le lierre : ICI

    Marc de café fertilisant : “bonne idée” ? À tester , sans risques …

    Bonne fin de soirée.


    DICTONS DU MOIS DE MARS
    _______________________________________________________________ 

    Autant de brumes en Mars, autant de fruits en mai.

    Des fleurs que Mars verra, peu de fruits se mangeront. 

    Quand Mars est ensoleillé, mai est pluvieux.

    Quand en Mars l’abricotier est en fleur, nuit et jour ont même longueur.

    En Mars, quand le merle a sifflé, l’hiver s’en est allé.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)