Jeune Cerisier malade avant greffage

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    abelramosAnonyme
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,

    J’ai planté un cerisier sauvage cet hiver, pour le greffer par la suite. Une variété rustique du secteur.

    J’habite dans le sud ouest.
    Il a bien démarré au printemps, mais aujourd’hui il meurt… Les feuilles se recroquevillent et sèchent. Je vous joint 2 photos pour que vous puissiez vous en rendre compte.

     

     

    Merci a vous, Sauvons le!

     

    Répondre
    floris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonjour Abel


    DICTONS DU MOIS DE MAI

    Le mois de Mai , de l’année décide de la destinée .

    Rosée du soir et fraîcheur de Mai, appellent du vin et beaucoup de foin.

    Si Mai est frais, guère ne vaudra le blé .

    Quand l’aubépine est en fleur, crains toujours quelque fraîcheur.

    En Mai , soleil levant rouge ardent est un signe de vent.

    Rouge-gorge perché en Mai beau temps va durer.

     

     

    Répondre
    luis_prluis_pr
    Jardinier Malin
    Message privé

    Sur la photo 1, il y a une zone qui semble être carrée où il n’y a pas beaucoup de graminées. C’est probablement là que vous avez creusé le trou pour l’arbre. Parfois, ces trous ne se drainent pas bien après beaucoup de pluies et l’eau s’accumule, endommageant les racines. C’est ce qu’on appelle l’effet baignoire. Creusez près de l’arbre – mais pas près de l’endroit où vous pourriez endommager les racines des arbres – et voyez si le sol est détrempé en creusant plus profondément. Arrêtez de creuser lorsque vous atteignez le fond du trou. Les cerisiers sont très sensibles à la pourriture des racines, ils ont donc besoin d’un sol bien drainé.

    Les dommages causés par le gel peuvent également endommager les feuilles. Je ne sais pas comment le temps a été dans le sud-ouest.

    Je suppose également que vous avez essayé d’extraire autant de racines que possible. Je m’attendrais à ce qu’un arbre nouvellement transplanté perde des feuilles mais ce que je vois si les images sont excessives.

    Répondre
    oberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir,

    Auriez-vous donné trop d’engrais, et surtout sans arroser après l’apport d’engrais ? Les feuilles ayant l’air brûlées.

    Doris

    Répondre
    oberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Re Après recherches sur le net, je pense au FEU BACTERIEN. C’est une maladie grave. Il ne faut pas après avoir touché l’arbre atteint, toucher une autre plante, avec la main ou un outil.

    Il faut bien désinfecter les outils.

    Perso, même si c’est un crève-coeur, je supprimerais cet arbre, car la lutte est très difficile et vous pouvez contaminer d’autres plantes du jardin.

    Il faut bien sûr, se débarrasser des parties coupées, si c’est autorisé chez vous les brûler. Sinon, j’ignore si on peut les porter en déchetterie ou ce qu’il faut en faire.

    Si c’est cela, on doit le signaler. Vous pouvez vous renseigner en mairie pour savoir où il faut le signaler. En ces temps de fermeture d’administrations, ce n’est pas évident.

    Bonne chance, Doris

    Répondre
    abelramosAnonyme
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonsoir,

    Merci de vous etre penché sur mon cas. Effectivement, je ne pense pas que le cerisier soit récupérable.

    C’est le 5 eme cerisier que je plante en  10 ans. Il y en a aucun qui a survécu, ne serait ce qu’un seule année. Ils ont tous eu les mêmes symptomes.

    C’est pour cela que j’ai tenté de planter un cerisier sauvage récupéré près de chez moi dans un fossé. Mais il subit le même sort. Je dois avoir quelque chose dans la terre, je ne sais pas.

    Les autres fruitiers du jardin se portent bien.

    J’aimerai bien savoir ce qui se passe avec les cerisiers.

    Répondre
    oberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Re Je crois savoir, (j’en ai un) que les cerisiers ne supportent absolument pas une terre trop humide, qui les fait dépérir.

    Désolée, mais l’enlever paraît être la meilleure solution. Sinon vous vous battrez contre des moulins à vent. Vous pourriez choisir un fruitier qui supporte bien l’humidité : il me semble que ce soit le cas des pommiers et des pruniers reine Claude.

    J’ai un sol lourd argilo-calcaire, qui convient très bien à mon pommier et mes pommiers d’ornement. Ils se sont tous semés tout seuls.

    Chez moi le cerisier est très feuillu, mais les fleurs de cerisier ont avorté après quelques jours de gel, ici en Alsace. Donc à peine une petite poignée de cerises cette année; c’est décevant.

    Bonne fin de soirée, Doris

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)