La complexité du compagnonnage et de la rotation

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #153022
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin

    Bonjour à tous,

    Comme le potager ne donne pas grand chose (et même moins que ça !!) cette année, je pense déjà au potager de l’année prochaine,  et aux difficultés de compagnonnage et rotation !! J’ai à peine commencé à faire mon plan 2021, que ça ne “colle” pas : quand ca “colle” pour le compagnonnage, ça ne “colle” pas pour la rotation.

    Par ailleurs, comme cette année 2020 rien n’a “donné”, que la plupart des plants n’ayant pas été jusqu’au bout de leur “pousse”, qu’ils n’ont donc pas trop fatigué la terre, pensez-vous que l’on peut considérer cette année 2020 comme une année ne comptant pas !! La question est peut-être incongrue, mais vraiment 2021, ça va pas être facile pour faire le plan du potager !!

    De toutes façons, à travers tous les conseils qui m’ont été donnés sur les différents sujets (et difficultés) que j’ai exposés, il en ressort la pauvreté de mon sol, donc cet automne, ça sera d’abord beaucoup de fumier, de compost et un engrais vert, certainement des épinards, pour joindre l’utile à l’agréable et mangeable !! Quand pensez-vous ??

    Merci pour vos conseils, à bientôt Adeline

     

    #153382
    sonyaSonya
    Jardinier expert

    Bonjour Adeline,

    J’ai eu les même questions longtemps. Maintenant il me semble avoir compris que, s’il y a beaucoup de compagnonnage et des plantations d’hiver, cela facilite pas mal, voir élimine plus ou moins les rotations (Merci à tous de me corriger si je me trompe).

    Par contre, pas d’accord que cette année “ne compte pas”. Si votre sol est pauvre, les plantes ont pu “l’épuiser” davantage.

    Il me semble que les premières années, et surtout si le sol est pauvre, il fait tenter de faire au mieux le “puzzle”. Seulement, compter les engrais verts et les plantations d’hiver dans vos rotations, ça peut faciliter la tâche ! Si vous n’arrivez toujours pas, essayez de diviser la parcelle en mini-parcelles plus petits !

    Les engrais verts : vous pouvez en utiliser plusieurs, ensemble ou à des endroits différents.

    Et en fin de compte, si vous n’arrivez pas à résoudre le “puzzle”,  je dirais ne vous prenez pas trop la tête,  ce n’est pas uniquement avec la rotation/compagnonnage que vous allez améliorer la vie du sol.  Il y a tellement d’autres paramètres que vous allez avoir de toutes façons, comme nous tous, des bonnes et des mauvaises surprises et plein d’énigmes à résoudre dans votre jardin  !

    Bon jardinage, et merci pour le rappel de semer et planter pour cet hiver !

    #153402
    jardinero-5e08a44d9b0ccJardinero
    Jardinier Malin

    L’enrichissement de votre sol est un pré requis ,il faudra le proteger du soleil qui brule le sol nu et le rend stérile.

    #153518
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin

    Bonjour à tous, bonjour Sonya et Jardinero et merci pour vos réponses,

    Ah oui, le jardin c’est toujours des surprises, des bonnes et des mauvaises, chez nous, malheureusement,  surtout des mauvaises !! Des enigmes et des questions qu’on se pose ! Heureusement JM est là !!

    Dans mon jardin, les parcelles sont toutes de 1.20 x1.20,  donc pas très grandes :  il y a beaucoup de compagnonnage l’été car je sème ou plante un peu de tout, et des plantations d’hiver il n’y en a pas beaucoup, jusqu’à présent seulement ail, oignon et échalote, car ici il fait traditionnellement froid l’hiver et il n’y a pas grand chose qui pouse !!, je dis traditionnellement car ici aussi le climat change, d’ailleurs, l’an prochain, contrairement à ce que je fais toujours, je ne respecterai pas les St-de glace, ainsi la saison de production en sera prolongée !! Je pense aussi essayer les épinards pour leur 2 fins (nourriture et engrais).

    Une précision : vous pensez que c’est le compagnonage, qui comme vous le dites “facilite pas mal, voir élimine plus ou moins les rotations” ou bien le fait d’avoir des plantations d’hiver ? ou les 2 peut-être ?

    Notre sol ne reste jamais à nu, les mauvaises herbes s’en chargent et jusqu’à présent nous avons paillé en hiver, mais cette année, comme il y a de plus en plus de vent (en toutes saisons), je pense que mon mari “filmera” là ou il n’y aura rien.

    Merci encore pour les conseils, à bientôt, Adeline

    #153683
    sonyaSonya
    Jardinier expert

    Bonjour Adeline,

    Je suis comme vous, je cherche, et a force de chercher je sais qu’il n’y a pas de réponse unique ! Mais dans ce que je vois, et ce que je teste, je dirais forcement “les deux”. Si par exemple vous avez un fixateur d’azote à coté d’une plante gourmande, et que ces autres besoins sont satisfaits, que vous avez mis l’hiver un engrais vert, et que cette plante n’a pas attiré de ravageurs ni de maladies, rien ne vous empêche de replanter la même l’année suivante, si ?

    Pour les hivers froids, je ne m’y connais pas, même si mais pour le vent, avez-vous étagé pour protéger les plantes du potager ? Des haies fruitières, des petits arbres, des fixateurs d’azote caducs et persistants qui supportent bien le vent, des murs et des palissades ? Autre chose que l’on voit souvent pour les climats froids est le jardin ou la serre semi-enterré(e).

    #153721
    charrierscharriers
    Jardinier Malin

    Hello Adeline, Sonya et à tous

     

    Mais non, mais non tout n’est pas raté…

    Ecoute cette règle:

    Dans un jardin, si tu ne fais rien, il se passe toujours quelque chose.

    Si tu fais quelque chose, tu n’obtiens pas toujours ce que tu voulais.

     

    Adeline, tu as la nuit pour méditer

    Cordialement

    Charriers

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)