Le repiquage est-il vraiment obligatoire ?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Je voulais savoir si le repiquage est vraiment indispensable lorsque les semis ont déjà été faits en pleine terre. Je pose cette question car j’ai toujours des problèmes après les repiquages des plantes que l’on me donne ou que j’achète et je n’en connais pas la cause… mauvaise opération, stress de la plante ?? Si déjà je pouvais éviter cette opération concernant mes propres semis, ça serait bien !! Par exemple pour les poireaux ou les salades ou les choux.

    Merci pour les conseils, à bientôt, Adeline

     

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Vous pouvez essayer, de toute façon comme vous devrait éclaircir, servez vous de ce que enlevez pour le repiquage, ainsi vous aurez les 2 méthodes. Vous verrez comment réagissent les plantes laissées en place. Et peut être que cette année vous aurez aussi de beaux légumes repiqués.

    A faire. Et faites nous part des résultats.

    Bonne soirée.

     

     

    Répondre
    jardinero-5e08a44d9b0ccJardinero
    Jardinier Malin
    Message privé

    Quand on repique à  partir d’un semis en ligne il faut que le plant soit déjà assez développé  .

    On arrose ,on soulève avec la petite pelle ,on sépare  avec précaution les differents plants ,on repique aussitôt  avec un plantoir,sans enfoncer plus bas que le collet ,on pique le plantoir à  cote du trou et on referme la terre sur les racines ,sans trop forcer, ferme mais pas brutal ,éventuellement en raccourcissant les feuilles ,et on arrose  .

    On met un peu d’herbes par dessus qq jours ,le temps que cela reprenne ,en arrosant à  travers .

    Pour le poireau quand il y en a pas mal ayant le diamètre  d’une grosse aiguille à  tricoter on fait pareil , sauf que vous pouvez utiliser un bout de qqchose genre fer à  beton de 12 que vous enfoncez jusque 20cm, vous y glissez un jeune poireau aux racines raccourcis à  5 mm et vous arrosez sans refermer le trou .

    Au debut le jeune plant sera quasi invisible mais il emergera  .

    Faudra arroser avant d’arracher .

    Répondre
    jardinero-5e08a44d9b0ccJardinero
    Jardinier Malin
    Message privé

    Face aux escargots limaces et compagnie le repiquage ca aide .

    En cas de semis direct il faut eclaircir ,trop serrés les plants poussent moins et attirent les parasites .

    Faut pas mollir sur la fumure car le plant va rester un’mois de plus sur place .

    Ca creve le coeur d’arracher les surnuméraires.

    Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Bonjour Liline et Jardinero et merci pour vos réponses et conseils,

    Donc le repiquage sert à quelque chose, moi qui voulait me faciliter la tâche, c’est râter !!

    Je sème toujours “clair”, car je n’aime pas arracher les surnuméraires que je repique tout de même pour leur donner “leur chance” !! Mais leur reprise n’est pas évidente !!

    Pour les poireaux, je les repique lorsqu’ils sont d’un diamètre gros comme un crayon-papier, je coupe les racines et mets un peu d’eau de javel, (paraît que ça aide contre les vers, c’est vrai que je n’en ai jamais eu de “piqués”), mon seul problème c’est qu’ils ne grossissent jamais beaucoup (maximum 1.5 cm de diamètre).

    Une question encore, concernant les poireaux : le fer à béton, très bonne idée, mais pourquoi ne faut-il pas refermer le trou de repiquage ?

    Merci pour les conseils et à bientôt. Adeline

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Rebonjour Adeline.

    Où mettez vous de la javel ? Dans la terre ? Sur le plant ?

    Je n’oserais pas utiliser de la javel au jardin.

     

    Répondre
    jardinero-5e08a44d9b0ccJardinero
    Jardinier Malin
    Message privé

    Ne pas refermer le trou car le poireau peut ne pas être assezlong pour depasser du trou qui se comblera tout seul .

    Je pense que ce n’est pas de la javel pure dans laquelle on immerge le poireau pour lui donner une odeur différente qui n’attire pas le prédateur.

    Mais j’ai déjà entendu parler de cette technique.

    Répondre
    jardinero-5e08a44d9b0ccJardinero
    Jardinier Malin
    Message privé

    Pour un gros poireau il y a la variété mais aussi la richesse du sol en azote d’où l’astuce du jardinier d’arroser  avec son urine diluée à  moitié ou plus au pied des plants .

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir ,

    la technique du traitement des plants à l’eau de Javel  avant le repiquage est bien connue . Je l’ai utilisée pendant plusieurs années .

    On peut procéder par trempage , après l’habillage  , durant environ 15 minutes  dans une solution d’un demi-verre d’eau de Javel pour 2 litre d’eau .

    Une astuce qui vaut ce qu’elle vaut : laisser les plants faner un peu avant leur mise en place  ce qui les rendrait un peu moins attirants pour les parasites .

    Protection préventive par voile maintenu du printemps à l’automne.

    Rotation des cultures évidemment .

    Autre moyen : le BT ( Bacillus Thuringiensis ) en pulvérisations.

    Aussi : pièges à phéromones à poser au printemps afin de capturer les mâles .

    Pulvérisations de purins divers tels que prêle, absinthe , ortie …

    Arrosage ou trempage des plants avec une dilution de savon noir .

    Trempage des plants dans une eau vinaigrée ( vinaigre blanc ) .

     


    DICTONS DU MOIS DE MARS
    _______________________________________________________________ 

    Autant de brumes en Mars, autant de fruits en mai.

    Des fleurs que Mars verra, peu de fruits se mangeront. 

    Quand Mars est ensoleillé, mai est pluvieux.

    Quand en Mars l’abricotier est en fleur, nuit et jour ont même longueur.

    En Mars, quand le merle a sifflé, l’hiver s’en est allé.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    charrierscharriers
    Jardinier Malin
    Message privé

    Hello les jardiniers

     

    Merci Jardinero pour votre explication très précise de l’acte du repiquage. J’aurais fait moins bien.

    Je repique: laitue, chicorée frisée, scarole, poireau, tomate, céleri, chou.

    J’éclaircis: endive, carotte, betterave.

    Pour la première année, comme les premières endives ont mal levé, j’en ai repiqués quelques unes mais elles peinent par rapport aux autres. Je ferai un bilan en octobre-novembre lorsque je les arracherai.

    Cordialement

    Charriers

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Je n’aurais jamais cru que l’eau de javel puisse  être utilisée au jardin. Incroyable mais vrai.

    Bonne fin de soirée.

    Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous et merci pour les conseils,

    Voilà, pour l’eau de Javel, je fais exactement comme l’a expliqué Floris et je les repique que 48h plus tard. Pour le repiquage, 20 cm de profondeur, je ne les enfonce jamais aussi profond ; c’est certainement une erreur (à corriger l’an prochain ou cet automne, peut-être), car ils grossiraient sûrement plus s’ils étaient plantés plus profondément, mais je faisais ainsi car j’aime “le vert” des poireaux et pas trop “le blanc” !! Mais s’il existe des astuces pour avoir plus de “vert” que de “blanc”, je suis à votre écoute !!

    Merci pour les conseils et à bientôt, Adeline

     

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Re-re-bonsoir Adeline , toujours aussi active dans ce forum pour notre plus grand plaisir !

    Généralement , c’est plutôt la production du “blanc “qui est  privilégiée par les jardiniers.

    Recherchez parmi les variétés de poireaux celles au fût très court . Le “Monstrueux de Carantan ” , par exemple pourrait-il vous convenir ?

    Bonne suite de soirée .


    DICTONS DU MOIS DE MARS
    _______________________________________________________________ 

    Autant de brumes en Mars, autant de fruits en mai.

    Des fleurs que Mars verra, peu de fruits se mangeront. 

    Quand Mars est ensoleillé, mai est pluvieux.

    Quand en Mars l’abricotier est en fleur, nuit et jour ont même longueur.

    En Mars, quand le merle a sifflé, l’hiver s’en est allé.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous, Bonjour Floris et merci pour la réponse,

    OK poireaux “Monstrueux Carentan”.  Je vais faire un petit tour sur le site JM pour voir quand le semer ou le planter, car je ne sais pas si c’est un poireau “hiver” ou autre.

    A bientôt, Adeline

    Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Rebonjour,

    Trop tard pour le poireau de Carentan, à fût court, j’ai trouvé aussi le “Bleu de Solaise” qui résiste bien au froid, et le “Monstrueux d’Elbeuf” qui résiste bien à la chaleur : donc tout pour faire des bons petits plats toutes l’année !!

    A bientôt, Adeline

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)