Accueil / Sujets / Plantes du jardin et de la maison / Mufliers points marrons (photos) !!

Mufliers points marrons (photos) !!

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • dinno
    Jardinier en herbe

    luis_pr
    Jardinier Malin

    Je ne sais pas si c’est la cause mais je chercherais des chenilles. Les chenilles ont un appétit vorace pour le feuillage du muflier, laissant des trous et des bords déchiquetés après leur départ. Certaines chenilles détruisent également les tiges en les forant. La meilleure façon de contrôler les chenilles est de les cueillir à la main dans la plante ou dans leurs cachettes à la base de la plante. Ensuite, déplacez-les hors du jardin ou déposez-les dans un seau d’eau savonneuse.

    floris
    Jardinier Malin (modérateur)

    Bonsoir

    Il semble s’agir d’une attaque par un champignon dénommé rouille  ” Puccinia antirrhini “.

    Cette maladie est spécifique du muflier et se développe sur le revers du feuillage , dans un environnement doux et très humide.

    Guère d’autres solutions que de supprimer les plantes trop atteintes. Contagion très élevée.

    Très précocement , tenter un traitement par fongicide.


    Qui veut de bons navets, doit semer en Juillet.
    Juillet rouge au matin au soir apporte crachin.
    Petite pluie de Juillet ensoleillé, emplit caves et greniers .
    Juillet sans orage, famine au village.
    Si Juillet est chaud, prépare tes tonneaux.

    luis_pr
    Jardinier Malin

    Je suis d’accord avec Floris, Dinno. Ce ne sont pas des dommages causés par la chenille mais, ugh, une très mauvaise infection fongique. Si un fongicide ne parvient pas à contrôler le problème, surveillez les plantes et envisagez de jeter les plantes malades à l’aide de sacs en plastique (jetez-les à la poubelle), surtout si des mufliers sains sont plantés à proximité.

    Je n’ai eu aucun problème ici au Texas quand j’ai eu des mufliers mais, après avoir lu ce problème, j’arroserai le sol tôt le matin; Je ne vais pas arroser les feuilles; Je taille les feuilles malades le plus tôt possible (je les jette dans des sacs plastiques); et je vais soit utiliser de l’huile de neem ou un fongicide dont l’ingrédient actif est la triforine ou le chlorothalonil (ce sont ceux recommandés de ce côté de l’étang; je ne sais pas s’ils sont homologués en France).

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.