Petite haie sur terrasse

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    stephane lombStéphane Lomb
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,

    J’ai une terrasse en haut d’un immeuble très exposé au vent. C’est en Ile de France. Je souhaite faire une petite haie (1m à 1,5m max) assez touffu pour protéger du bruit (de la VCM à côté), brise vue et me protéger un peu du vent. Sauriez vous me conseiller une espèce…qui ne grandit pas trop vite idéalement?

    Merci.

    Répondre
    stephane lombStéphane Lomb
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Quand je dis 1m, 1.5m…je parle de la hauteur.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

    Peut-être des bambous.

    Répondre
    stephane lombStéphane Lomb
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,

    Merci pou votre réponse…mais je ne suis pas sur que le bambous soit suffisamment touffu pour protéger du bruit. Dans l’immédiat, je cherche autre chose…peut-être que je finirai avec du bambou! 😉

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Du chèvrefeuille nitida, qui n’est pas une grimpante, mais une plante de haie, touffue à souhait au feuillage persistant

    Ou alors de l’oranger du Mexique au feuillage persistant également et fleurs parfumées en mai ou une variété de spirée, dont l’une a de jolies feuilles de couleur cuivrée, mais feuillage caduc, fleurissant en été (rose, blanc). Mais peut-être pas assez touffu. Idem pour la potentille arbustive, surtout avec fleurs jaunes (feuillage caduc).

    Ou alors du mahonia aux feuilles persistantes (mais un peu piquantes comme des épines de rosier), fleurs jaunes en hiver.

    Une variété de lavande, la hidcote blue, qui reperce si vous taillez (une fois l’an) dans le bois non feuillu. Feuilalge persistant et parfum agréable durant la floraison. Et ça ne monte pas bien haut.

    Toutes ces plantes ne montent pas bien haut, le chèvrefeuille nitida par contre doit se tailler.

    Doris

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    J’oubliais le romarin, très touffu, persistant, jolies petites fleurs (ne pas prendre la variété rampante), facile à vivre s’il n’a pas trop froid, dont vous pouvez prélever des tiges pour parfumer vos plats cuisinés.

    Mais le romarin comme la lavande attire les butineurs.

    D.

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour.

    Comment est exposé votre terrasse ? Est ce plein soleil, mi-ombre, ombre ?

    Répondre
    stephane lombStéphane Lomb
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Merci beaucoup Doris pour tous ces conseils précis et variés. Peut-être est-il possible de faire un de chaque? Dans des pots différents?

    Liline, mon exposition est plein soleil.

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Stéphane

    Je sais qu’un autre Stéphane (jardinier télé) a déjà eu cette problématique du vent à appréhender, peut-être la vidéo est-elle trouvable via internet ?

    Est-ce que vous n’envisageriez pas de mettre un panneau de bois ou autre entre le bruit et le début de terrasse, que vous pourriez ensuite habiller, masquer avec des plantes à votre goût et qui ne craignent pas le fort vent? Selon l’emplacement ça pourrait peut-être modérer la prise au vent?

     


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Pour clarifier, le panneau pourrait avoir pour objet de canaliser le bruit et l’effet collatéral serait de barrer l’accès au vent?


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    L’oranger du Mexique préfère les situations abritées donc le vent je ne sais pas si cela ira.

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Stéphane, Vérifiez pour la rusticité de l’oranger du Mexique. Le mien est dans mon jardin breton, relativement exposé au vent, côté sud du terrain et là-bas il ne gèle pas plus du -7° ce qui n’est pas le cas en Ile de France.

    Quant à varier, la lavande et le romarin ont les mêmes besoins de soleil, supportent le vent. Chez moi, cette fois en Alsace la lavande et le romarin survivent aux hivers, côté sud. Tout au plus, le romarin a déjà perdu des branches avec du -15°, mais a récupéré ses branches plus tard.

    Il faut toujours associer des plantes qui ont les mêmes besoins en arrosage, ce qui est le cas de la lavande et du romarin. Mais s’ils préfèrent le sec, il faut savoir qu’en pot on ne doit pas les laisser au sec trop longtemps. Une fois le terreau sec, il faut arroser. Mon jeune voisin a fait mourir tous ses arbustes en bac, parce que parti en été durant la chaleur personne ne les a arrosés…

    Effectivement si l’oranger du Mexique n’aime pas en-dessous de par ex. -7° il ne pourrait pas survivre chez vous.

    Quant au vent, chez moi en Bretagne, vous pensez bien qu’il y a du vent, il est côté rue, mais pas tellement abrité du vent non plus et il se porte très bien.

    Un conseil ne mélangez pas plus de 3 sortes d’arbustes ayant les mêmes besoins, ce sera plus joli. Et les formes de feuillages doivent bien aller ensemble ce qui est le cas de la lavande et du romarin et les feuilles larges de l’oranger détonneraient là-dedans et comme il devient plus haut qu’eux, il leur enlèverait la lumière qu’il leur faut absolument… Par contre ils ne réclament pas trop d’humidité, ce qui est idéal en bac…

     

     

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Stéphane, Il faut aussi vérifier si votre terrasse supporte le poids de plusieurs jardinières… Forcément assez grandes pour y caser de petits arbustes + la terre et l’eau d’arrosage…

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Stéphane, Il faut aussi savoir que pour de petits arbustes, surtout au soleil, des pots ne suffisent pas. Ou alors de très gros, assez profonds.

    Il faut des bacs d’assez grand format, sinon la terre sèche très très vite et au moindre oubli d’arrosage, c’est l’endommagement ou la mort de l’arbuste…

    Bonne soirée, Doris

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Vous avez aussi le nandina domestica brightlight appelé aussi bambou sacré (qui n’est pas un bambou) feuillage persistant, petites fleurs blanches puis fruits comme des petites baies rouges. Résistant au froid et au soleil. Il se cultive bien en bac.

    Bonne soirée.

    Répondre
    stephane lombStéphane Lomb
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Merci pour ces conseils.

    Et le cyprès de leyland? Cela me semble bien mais j’ai un peu peur d’une croissance trop rapide! ? Car je suis au 5ème étage…il me faudra donc descendre la verdure issue de la coupe.

    Mes pôts font 50*50*50cm. Pas de soucis pour le poids.

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Je crois aussi que le cyprès de Leyland poussera trop vite. Sans compter que ce type d’arbuste, voisin des tuyas a la fâcheuse habitude planté en plantation unique de tomber malade.

    Si vous voulez un arbuste qu’il faut tailler, vous seriez plus tranquille, car jamais malade, avec le chèvrefeuille nitida, que j’ai en Alsace et en Bretagne, et qui ne pose aucun souci, sauf à devoir être taillé env. 2 fois par an.

    D.

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir.

    Le cyprès de Leyland je ne sais si c’est possible en pot, c’est vrai qu’il pousse très vite. La taille serait un problème et les racines finiraient par se sentir à l’étroit dans le pot.

    Et le Laurier tin peut il être cultivé en pot ? Quelqu’un a t il la réponse ?

    Pas facile un persistant en pot avec toutes ces conditions remplies.

    Bonne soirée.

18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)