Accueil / Sujets / Potager, Légumes, Plantes aromatiques / Potager.Découverte de médicaments enfouis. Que faire ?

Potager.Découverte de médicaments enfouis. Que faire ?

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • helene1605
    Jardinier en herbe

    Bonjour,

    Je suis nouvelle sur ce forum, je cherche de l’aide pour mon futur potager. Voilà je vous explique j ai acheté une maison il y a de cela 2 mois j ai commencé à faire mon jardin mais voilà où je souhaite faire mon potager en retournant la terre j ai retrouvé une énorme quantité de médicaments en tout genre sous cette terre. Donc ma question est est ce que je pourrais faire mon potager ou pas ? Merci pour votre aide

    pascalou
    Jardinier Malin

    bonjour Hélène et bienvenue,

    je ne vais pas pouvoir t’aider parce que les médocs finissent dans mon ventre et non pas dans mon potager :D

    1605 serait-ce ton année de naissance ?? :rolleyes:

    oletree
    Jardinier expert

    14 novembre 2016
    Abandonnez ce site-dépotoir et sondez un autre emplacement.
    Plantez des arbres à l’endroit actuel; peut-être deviendront-ils des OGM?
    Qletree

    madonet
    Jardinier Malin

    Bonjour,

    Voyez avec votre notaire car en principe on ne peut pas vous vendre un sol pollué.

    floris
    Jardinier Malin (modérateur)

    Bonjour Hélène

    GS_8bf7bf2050924635cf05bf25aa6d4021.png

    Avez-vous réussi à extraire toutes ces substances polluantes ?

    Sous quelle(s) forme(s) se présentaient-elles ? Et avec ou sans emballage(s) ?

    À bientôt.


    Qui veut de bons navets, doit semer en Juillet.
    Juillet rouge au matin au soir apporte crachin.
    Petite pluie de Juillet ensoleillé, emplit caves et greniers .
    Juillet sans orage, famine au village.
    Si Juillet est chaud, prépare tes tonneaux.

    oberline
    Jardinier Malin

    Bonjour,

    Perso je n’oserais planter de plantes comestibles à cet endroit, même une fois les produits enlevés.

    C’est peu polluant, si les produits sont restés dans leur emballage. Mais on a pu vider des flacons de liquides.

    — Dans tous les cas, il faudra les extraire et les ramener, vu l’énorme quantité, en déchetterie en suivant les consignes.
    — Je suppose que, vu la quantité, les pharmacies, à qui l’on doit rapporter les médicaments non utilisés et leurs emballages, n’en voudront pas. Mais vous pouvez les questionner à ce sujet.

    Bonne chance, Doris

    tupayo
    Jardinier Malin

    La plupart des substances médicamenteuses se dégradent sous l’effet des bactéries. Elles ne persistent pas éternellement.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.