Poulaillers et clapiers dans mon jardin. Conseils pour installation bienvenus

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Je ne savais pas où mettre ce message, mais j’espère tout de même avoir quelques réponses.

    Nous voudrions avoir 1 coq et quelques poules, mais voilà, notre terrain est très atypique (long et pas large) et nous ne savons pas où placer l’enclos et le poulailler.

    Devant la maison : pas possible car trop près de la route ; sur les côtés : impossible car l’un est trop près du voisin et l’autre côté sert d’accès au garage et à nos 2 terrains :

    1) en bas la clairière et le verger, et là dans un premier temps ce n’est pas assez large et plus loin, (environ 120 mètres), je pense que c’est trop loin pour y mettre des poules,

    2) en haut l’accès à l’arrière de la maison et au terrain du haut.

    La seule possibilité est donc très à l’arrière de la maison, après notre grand potager, soit à plus de 100 mètres de la maison et là encore, je trouve que c’est loin !!

    Mais nouveau problème, après les noyers et donc la fin du potager commence la forêt, c’est-à-dire un endroit plus ou moins humide.

    Premier arbre de cette forêt, un grand marronnier au feuillage touffu : au sol rien ne pousse !! A cet endroit le terrain serait assez large, mais peut-on mettre des poules :

    1) dans un milieu non sec,

    2) dans un endroit où rien ne pousse et que par conséquence, il n’y a sûrement pas beaucoup de vie animale souterraine (asticots et autres régal de poules) !!

    Après c’est la “forêt vierge” !!

    Même problème pour les lapins : éloignement et humidité.

    A savoir encore que pour obtenir plus de place mon mari ne veut couper aucun arbre et qu’il y a des renards.

    Merci pour vos conseils.

    A bientôt j’espère.

    Adeline

    Répondre
    floris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonjour Adeline

    C’est le bon endroit pour poster !  😉

    Pour avoir pendant longtemps moi-même élevé poules  y compris couvées  et  et lapins  dont nichées  dans mon jardin ( le poulailler au fond et les clapiers plus près de la maison )  je pourrais apporter quelques commentaires sur votre exposé.

    Je crois comprendre que vous résidez en milieu rural.

    Le chant ( surtout ) matinal du coq risque-t-il de déranger le voisinage ? Certes , ceci fait partie des bruits de la campagne mais de temps à autre fait l’objet de quelques “réclamations” de la part de certaines personnes .

    Oui, 100 mètres c’est loin ! Mais avez-vous d’autre choix ?

    La “forêt” est-elle vraiment si humide ? Est-elle très dense ne laissant pas au moins filtrer les rayons du soleil ?

    Un milieu ” non sec ” n’est pas incompatible avec ce type d’élevage . L’excès d’humidité est évidemment nuisible à la bonne santé des volatiles. À savoir si vous considérez le lieu projeté comme très humide , le sol retenant l’eau , peu de clarté et de ventilation.

    Les poules grattent beaucoup , par nature en quelque sorte. Elles risquent d’être frustrées  si  le sol comme vous l’écrivez est aussi dépourvu de ces “friandises” ! Je ne pense pas que ce soit le cas en raison de l’humidité du terrain .

    Lapins : clapiers surélevés ?

    Renard : une clôture solide pour qu’il n’ait pas accès au ” garde-manger ” si tentant ! Malgré cette protection , le Goupil comme chacun le sait est très rusé !

    Bonne suite de journée.

     

     


    DICTONS DU MOIS DE MAI

    Le mois de Mai , de l’année décide de la destinée .

    Rosée du soir et fraîcheur de Mai, appellent du vin et beaucoup de foin.

    Si Mai est frais, guère ne vaudra le blé .

    Quand l’aubépine est en fleur, crains toujours quelque fraîcheur.

    En Mai , soleil levant rouge ardent est un signe de vent.

    Rouge-gorge perché en Mai beau temps va durer.

     

     

    Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous, Bonjour Floris,
    Toutes mes excuses pour cette réponse tardive. Un “petit coup de mou” cette semaine !!
    Oui, depuis peu nous sommes en milieu rural (même pas 500 habitants) après 50 ans de ville !! Je pense que le chant de notre coq ne gênera pas car il y en a d’autres dans le village et apparemment il n’y a pas de problème. Nous avons acheté un enclos et un petit poulailler pour 4/5 poules et 1 coq ou 2 (le coq au riesling / recette alsacienne c’est super bon !!).
    En fait, nous avons décidé de rapprocher ce poulailler (50/60 mètres de la maison), il sera placé sous le premier arbre de la forêt, 1 noyer, ce qui n’est sûrement pas l’idéal sous un arbre !! Mais faute de mieux !! C’est l’endroit le plus ensoleillé et le mieux ventilé de cette forêt. Le sol ne retient pas particulièrement l’eau, ce qui nous inquiétait c’était le fait que ce poulailler serait sous les arbres, donc humide tout de même, sinon le terrain est surtout humide après la fonte de neige (et il y en a de moins en moins par ici !!). Et si vraiment cela n’allait pas on changerait d’endroit (sur un terrain derrière la forêt ; mais, problème, encore plus loin que 100 m !!). Il ne nous reste plus qu’à choisir les races (1 race de pondeuses et 1 race de poules à bonne chair). Pour le coq (les coqs) nous ne savons pas encore et pour les poussins à venir c’est égal, car nous n’avons pas l’intention de faire de sélection/exposition !!

    Les clapiers ont été achetés d’occasion : ce sont des clapiers à l’ancienne, en ciment. 3 x 4

    Merci encore pour vos conseils. A bientôt;

    Adeline

    Répondre
    floris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir Adeline

     

    Le roi de la basse-cour est déjà condamné ?!  🙁

    Vous avez vraiment l’intention de cuisiner ce coq ?!

    2 coqs ? C’est la lutte  ( sanglante ) assurée pour la suprématie  ! J’ai été témoin de  cette “guerre ” sans merci !

    Bonne soirée.


    DICTONS DU MOIS DE MAI

    Le mois de Mai , de l’année décide de la destinée .

    Rosée du soir et fraîcheur de Mai, appellent du vin et beaucoup de foin.

    Si Mai est frais, guère ne vaudra le blé .

    Quand l’aubépine est en fleur, crains toujours quelque fraîcheur.

    En Mai , soleil levant rouge ardent est un signe de vent.

    Rouge-gorge perché en Mai beau temps va durer.

     

     

    Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous, Bonjour Floris,

    La guerre sanglante, c’est vrai !! je n’y avait pas pensé !!

    Ah oui, j’ai bien l’intention de les faire cuire les après les autres, sinon à quoi sert un coq dans une basse cour  ?!!

    Comme il ne peut pas il y avoir 2 coqs en même temps dans la basse-cour, peut-on les séparer ??

    Ou pour remplacer celui passé à la casserole, faudra-t-il que de temps en temps, je sélectionne un poulet de sexe mâle et laisser grandir ?!!

    Mais comment les reconnaître ces poulets mâles ??

    Personnellement, quelle race de poules choisiriez-vous pour les œufs et qu’elle autre race pour la chair ??

    Faut-il les séparer ?? c’est à dire laisser les poules “à chair” avec le coq (pour obtenir des poussins et les autres “célibataires” pour obtenir les œufs ??

    La question est sûrement stupide !!

    Merci aussi pour les conseils “lapins”.

    Merci pour les conseils, à bientôt, Adeline

    Répondre
    floris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir Adeline

    À quoi sert un coq dans une basse-cour “? !

    Le coq est le roi du poulailler qu’il dirige avec autorité, avertit et protège ses sujettes en cas de danger  ( prédateurs ou autres intrus et ils sont nombreux !  ) en les appelant à se regrouper autour de lui et sans oublier son rôle de géniteur.

    En présence d’un coq , les poules sont moins stressées , plus calmes , moins enclines aux disputes entre elles. Le coq veille à assurer une hiérarchie indispensable au bon équilibre du groupe.

    La coexistence de 2 coqs pourraient s’envisager si ceux-ci ont été élevés ensemble ou si la surface du poulailler est suffisamment vaste.

    Le sexage des poussins à 24/48 heures est plutôt affaire de professionnels.

    Vers 1 ou 2 mois d’âge , quelques observations permettent d’en déduire le sexe du volatile.

    Un poussin qui n’hésite pas à s’éloigner un certain temps  de sa mère sans paniquer à la moindre alerte , un poussin qui cherche ( déjà ) à en cocher un autre , la hauteur  , le développement de la crête et des barbillons, un peu plus tard : tous ces indices aident à déterminer si ce poussin est un coq.

    Races de poules pondeuses  : ne vous compliquez pas la vie ! La plus répandue , disponible un peu partout  : la poule fermière , rousse.

    Poules de chair , parmi beaucoup d’autres : Houdan, Faverolles …

    Séparer les unes et les autres ? Je n’en vois pas la nécessité .Peut-être y  aurait-il quand même une raison : la formule nutritionnelle distincte des aliments du commerce.

    Vos questions ne sont pas stupides !  😉

    Simplement, elles m’ont entraîné dans un sujet éloigné du jardinage  , objet premier du forum !

    Bon succès dans votre élevage !

     


    DICTONS DU MOIS DE MAI

    Le mois de Mai , de l’année décide de la destinée .

    Rosée du soir et fraîcheur de Mai, appellent du vin et beaucoup de foin.

    Si Mai est frais, guère ne vaudra le blé .

    Quand l’aubépine est en fleur, crains toujours quelque fraîcheur.

    En Mai , soleil levant rouge ardent est un signe de vent.

    Rouge-gorge perché en Mai beau temps va durer.

     

     

    Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Bonjour Floris, et merci votre réponse avec laquelle j’apprends beaucoup de choses !! Je tiendrai le collectif au courant des mes expériences !! Bévues ou satisfactions. Cela peut toujours servir !!

    A bientôt, Adeline

    Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Au bout de 2 années, voici enfin les photos (4) des 2 poulaillers, de la volière et de leurs habitants.

    Des joies, des peines, beaucoup de bêtises, surtout 2 grosses depuis leur arrivée fin mai 2021.

    Nous avons commencé par 1 petit poulailler, brun foncé, avec 2 pondoirs et la volière pour 6 poules et 2 coqs (2 poules Barnevelder qui donnent des oeufs toute l’année, 2 Sussex et leur coq et 2 Marans, dont une était très petite – vraie race mais petite – et leur coq).

    Première erreur, le poulailler était trop petit pour la quantité de la volaille, (surtout qu’un coq Sussex ce n’est pas gringalet, nous en avons fait l’expérience, la deuxième erreur), donc, le matin du 1er octobre, nous avons retrouvé Bella, la petite Marans morte, piétinée par les autres à cause du manque d’espace et qui a sûrement fait une crise cardiaque ! Le coq Marans l’a cherché et ce pendant 3 / 4 jours. Ce coq Marans s’était un bon coq, qui faisait marcher son petit monde à la baguette : le matin, il allait chercher les retardataires, à croire qu’il savait compter, et sauf si ces dames étaient à la ponte, auquel cas il les laissait tranquille, il fallait qu’elles sortent, et en vitesse… avant de passer à la casserole (pas la mienne)… l’autre coq (le Sussex) se conduisait comme une poule, pas de cocorico, pas de droit de cuissage !… jusqu’au jour du putsch.

    La deuxième erreur s’était d’avoir 2 coqs et plus que 5 poules : au mois de mars, le coq Sussex s’est rebellé soudainement, un matin nous avons retrouvé le coq Marans ensanglanté, surtout la crête, depuis lors il n’a plus chanté, mais le Sussex oui, et il avait le harem à sa seule disposition, incroyable ! Même si le coq Marans plus petit courrait plus vite et que nous les avions séparés pour la nuit, d’où l’utilité de 2 poulaillers, je pense que l’autre devait le coincer dans la journée. Bref, le premier mars, notre pauvre coq Marans est mort de stress, selon le véto qui a fait l’autopsie, car toutes ces glandes étaient gonflées. Nous avions eu peur d’une maladie transmissible, d’où l’appel au véto.

    Et depuis, c’est la pagaille, car le coq Sussex n’est pas un bon “chef”, (les poules ne sont plus en groupe et il y a des bagares), question de race ?? du caractère individuel ?? La ponte a toujours été régulière, même en hiver et ce pour toutes les races. Nous leur donnons toutes les céréales : du blé, du son de blé, de la semoule de blé, du riz et des nouilles cuits, du millet, de l’orge, du lin (pour les omégas 3), et du tournesol pendant les grands froids, mais pas de sorgho qui inhibe la ponte, de colza qui donne un goût de poisson aux oeufs et à la chair, d’avoine qui est réservé aux poules qui couvent, et de maïs qui est réservé aux poules de chair pendant environ un mois avant l’abattage. Nous donnons aussi des pois cassés et des lentilles, des pommes de terre cuites sans la peau, mais pas de fèves et bien sûr les restes de la cuisine, et là, il faut être très vigilants, une poule ca ne mange quand même pas n’importe quoi.

    Nous avons 1 couple de chiens et 2 chattes, pas de problème.

    J’espère que nos premières expériences, bonnes et mauvaises, vous aideront, et pour nous, bientôt les canards et les oies, mais je ne sais pas encore où les trouver, car là où nous avons eu nos poules, ils ne vont plus de livraison !! Profitez bien, les poules c’est quand même bien, à bientôt, Adeline

    Je vous mets quelques photos ci-dessous, la dernière en revenant du bois, à l’appel de la soupe tout le monde est présent ! :thumbnailthumbnailthumbnailthumbnail

     

     

    Répondre
    Ploum
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Adeline

    Je découvre votre sujet et je prends plaisir à la lecture. Ce petit monde doit être passionnant à observer. J’aime beaucoup la dernière photo avec les volailles dans l’herbe. Anny Duperey a écrit un bouquin sur les poules qu’elle a pu observer chez elle si je me souviens bien. Et y avait prédit que la poule serait, je crois, le nouvel animal de compagnie au fil du temps. Ma lecture date!

    Bonne continuation!

    Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous, bonjour Aéria,

    Oui, pourquoi pas, mais animal de compagnie qui ne se laisse pas prendre facilement dans les bras, même pour les soins !! Faut de bonnes jambes pour courrir après !

    J’espère en tous cas que nos expériences pourrons servir.

    A bientôt, Adeline

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir.

    Dans la basse-cour, je préfère les canards. Ils sont très attachants. Nous avons eu des couples que je n’oublierai pas, un de colvert et un de Pékin (tout blanc comme Saturnin) se dandinant toujours ensemble, car ils sont très fidèles.

    N’oublions pas aussi que la volaille c’est bon pour le verger, elles grattent le sol et nous débarrassent des chenilles et autres  nuisibles. Et leurs fientes sont bonnes pour la terre aussi bien au potager qu’au verger.

     

    Répondre
    Ploum
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour tout le monde 🙂

    Fientes qu’on retrouve dans l’engrais organique et pour cause, donc.

    Super, Liline !

    Adeline, je crois qu’on a parfois une idée bien délimitée de ce que peut être un animal de compagnie .. en fonction aussi de nos besoins et de ce qu’on nous a mis dans le crâne. Après tout, déjà entre humains on n’est pas tous câlins… On peut avoir d’autres types de relations, interactions sans pour autant se serrer, animaux ou humains.. Et trouver un autre attrait à cette vie en commun.

    Bon après-midi.

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous.

    Il existe bien au moins une belle histoire d’amitié entre un jeune aventurier et une poule. Je me souviens d’avoir vu ce jeune homme à la télé, il avait fait le tour du monde avec sa poule Monique, des histoires qu’on n’oublie pas. https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.beachbrother.com/news/lifestyle/il-part-groenland-poule-723545678.html&ved=2ahUKEwjXn8SD06_3AhUqy4UKHRxgB3oQFnoECAwQAQ&usg=AOvVaw2wEZTgLZsTWWt_PO7Yb3IM

    Répondre
    Ploum
    Jardinier Malin
    Message privé

    Une histoire qui fait du bien 🙂

    Répondre
    Anouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Quelle histoire adorable ! Malheureusement, mes poules ne sont pas si familières.

    Adeline

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)