Produire des légumes sans eau ni engrais ni pesticides

21 sujets de 1 à 21 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir

    Peut-on produire des légumes sans eau , sans engrais et sans pesticides ?

    Un maraîcher témoigne .

    C’est    ICI 

    A vos commentaires …

    Bonne fin de soirée …


    DICTONS DU MOIS D’AOÛT _______________________________________________________________ 

    Quand il pleut au mois d’août, les truffes sont au bout .

    À la mi-août s’il pleut, aux noisettes dites adieu.

    Si le mois d’août est beau, c’est signe que l’hiver sera bon .

    Arc-en-ciel en août avant dix heures, sur l’humidité la sécheresse l’emporte.

    Chouette chantant le soir, beau temps et bel espoir.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    quentinequentine
    Jardinier Malin
    Message privé
    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous.

    Eureka on est tous sauvé, plus besoin d’eau pour faire pousser des légumes. Et bien, l’homme n’est pas très malin, toutes ces générations de cultivateurs qui sont passés à côté de ça.

    On va essayer de ce pas et gare aux légumes fainéants.

    Mais Floris vous êtes sûr que ce monsieur n’est pas un nouvel humoriste ? Je ne voudrais pas perdre tous mes beaux légumes.

    Je vais encore réfléchir.

    Bonne journée à tous.

     

     

     

     

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Merci à Floris d’avoir déclenché cette discussion tellement à l’ordre du jour ; et merci à Quentine pour les 2 vidéos en réponse. Le sujet m’a complètement littéralement absorbée.

    Je passe sur les propos irrévérencieux à l’encontre des paysans, mais déjà si ce “producteur” (entre guillemets, car en comparaison de la grande surface des champs, il n’y a pas grand-chose dessus et je me demande se qu’il vend et surtout ce qu’il lui restera à vendre fin août) de Marcoussis dans l’Essonne ne fait rien dans ses champs, à part enfouir les mauvaises herbes lors des labours, il serait préférable qu’il ne parle pas de fainéantise !

    Enfouir les mauvaises herbes est peut-être très bonne technique (nouveau sujet à débattre), c’est ce que nous faisons aussi, non par conviction, mais par manque de temps, car nous récoltons tardivement (fin septembre, début octobre), les dernières patates de conservation et ici en Alsace s’il gèle trop tôt et surtout trop longtemps, les mauvaises herbes restent et gèlent et le labour ne peut se faire qu’entre 2 épisodes de gel ou pire au printemps.

    Mais, justement à propos des mauvaises herbes, je suis très étonnée qu’aucune n’aient poussées depuis les labours, ces légumes poussent comme par miracle sans eau et pas les mauvaises herbes, quelle chance, chez moi c’est plutôt le contraire !

    Pas d’eau à 115 mètres de profondeur, faire monter l’eau de cette profondeur, faut le faire ! ou bien ses plantes vont chercher la nourriture à cette profondeur !! Mais quelles variétés plante-t-il donc ? Je suis curieuse et preneuse ! Ici nous avons une rivière souterraine qui passe selon les endroits du terrain entre 8 et 15 mètres (normalement, car les investigations ont été faites il y a 10 ans environ, et pour l’heure actuelle, je ne sais pas où ça en est, mais ce n’est certainement plus ça !). Mes plantes n’ont pas si profond que 115 mètres à chercher et sans arrosage elles crèvent ! Et cela, malgré un paillage renouvelé et un arrosage parcimonieux tous les 2 jours et qui va passer à 3 jours, car notre réserve de 1000 litres touche à sa fin. Nous sommes en restriction d’eau depuis le 1er août (une année, je ne me rappelle plus laquelle, mais c’était mi-juin !). Elle commence avec l’interdiction de l’arrosage des jardins et le lavage des voitures et finit avec l’impossibilité de prendre des douches (la fameuse année, nous nous lavions les dents à l’eau minérale (certain pourrait penser que c’est un luxe !), et étions dans l’impossibilité de boire cette eau ou cuisiner avec, tant à cause de la faible quantité que de la qualité (turbidité et limite de la sanité) !

    L’eau c’est la vie pour tout élément vivant ! Sauf la noyade, et on ne va pas jusque là non plus pour les plantes ! Comme dit Floris, il faut les faire souffrir un peu … mais juste ce qu’il faut !

    Pour revenir aux autres méthodes culturales, heureusement qu’il a un champ en friche à côté de ses plantations, car apparemment, il n’y a que là qu’il y a de la vie animale. Sa terre est sèche, c’est vrai, et heureusement, car avec ses tomates au sol, sans paillage, il y a longtemps qu’elles auraient été “bouffées” par les gastéropodes ! Mais sur une terre comme celle-là, ce serait plutôt eux qui “crèveraient” ! Ce sol à nul paraît plus mort que vivant, pas un seul asticot !

    Le marcottage de ses tomates dans une telle terre, je n’y crois vraiment pas.

    Je trouve qu’il ne considère en effet pas tous les critères de jugement qui ont été heureusement mis en évidence dans les 2 vidéos de Quentine : pluviosité, type de terre (la commune de Marcoussis n’est pas loin -peut-être déjà en fait-elle partie-de la Beauce qui est réputée être une très bonne terre), il ne nous renseigne pas non plus sur d’autres éventuelles méthodes, etc…

    Le moyen-âge, quel exemple, à cette époque on cultivait quoi en Europe, surtout des céréales, des choux, des betteraves, des fèves, je crois, les cultures ont changées, les méthodes aussi, plus de jachère ou de terre brûlée, je pense qu’on ne peut pas comparer.

    Bref, (façon de parler), soit ce cultivateur fait des miracles, soit il veut nous “faire avaler des couleuvres” !

    Reste à son honneur : il fait du maraîchage et non de la culture intensive, comme c’est plutôt l’usage dans cette contrée.

    Pour finir, heureusement que l’eau existe (encore, mais pour combien de temps), elle a tout de même servie pour éteindre le feu à sa ferme ! Ici, si cela devait arriver, notre village serait raillé de la carte !

    Bien sûr des changements climatiques, la terre n’en est pas à son premier, mais au 21ème siècle avec les moyens actuels et surtout ceux qu’il sera obligatoire de trouver, espérons que notre planète ne deviendra jamais un désert !

    Alors vive l’eau, usons-en sans en abuser.

    J’ai hâte de lire le commentaire de Charriers !

    A bientôt, Anouchka (un peu énervée!) Je vois que le message de Line a croisé le mien.

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Ohlà, j’avais pas réalisé comme mon message était long et comme les patiences vont être mises à l’épreuve !

    Désolée, Anouchka

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir tout le monde ….. en émoi après le reportage vidéo proposé  !   😀

    Anouchka ,

    nous vous avons lu avec grand intérêt . Pas de souci pour la longueur de votre texte ! Vous pouvez poursuivre votre propos !

    Line ,

    hum ! Oui , peut-être est-il prudent en effet de réfléchir encore avant de décider si oui ou non vous appliquerez les principes de ce maraîcher ! Ne manquez pas de nous informer    !

    quentine,

    nous ne connaissons pas votre position . Quelles réflexions vous inspire le contenu du reportage objet  de cette discussion ?

    J’espère que Pascale , Charriers et bien d’autres encore , viendront enrichir le sujet .

    Dans cette attente  : bonne soirée .


    DICTONS DU MOIS D’AOÛT _______________________________________________________________ 

    Quand il pleut au mois d’août, les truffes sont au bout .

    À la mi-août s’il pleut, aux noisettes dites adieu.

    Si le mois d’août est beau, c’est signe que l’hiver sera bon .

    Arc-en-ciel en août avant dix heures, sur l’humidité la sécheresse l’emporte.

    Chouette chantant le soir, beau temps et bel espoir.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    quentinequentine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,
    je vais faire court. Si j’applique la façon culturale de ce monsieur, il me faudrait cultiver le potager qu’au printemps et à partir de septembre, autant ne rien faire. J’ai de mon côté changer le potager en jardin d’agrément en plantant rosiers, vivaces, petits arbustes et annuels. Plantes supportant la sécheresse et le froid. Mon climat est continental et suis à 800 m d’altitude. La terre est plutôt silicieuse. Lors du potager, je passais facilement 6 M3 d’eau, voir plus de par mes 4 cuves de 1000 L et en été, ça crevait de soif. Difficile de pailler tout le terrain, trop grand. Je préfère mes fleurs que le potager, je démarre la saison dans des mini serres chauffées et ensuite dans la ‘grande’ serre qui est également chauffée. Pour les tomates, j’ai fait deux bacs de 4X1X0.5 M où là, il m’est facile de pailler, ce qui n’a pas empêché les tomates de crever grillé par le soleil; je devrais semer des épinards et navets ce mois d’aout, mais c’est plutôt mal parti. Alors, penser un jardin sans arrosage et surtout sans paillage, j’inviterais bien ce sorcier à venir cultiver chez moi.

    De mémoire, je n’ai jamais connu un cumul de grandes chaleurs à ce point et c’est catastrophique, une belle leçon de ce qui nous attends pour l’avenir
    Voilà, tu as mon point de vue Floris

    Répondre
    pascale67pascale67
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à vous

     

    initialement, bof, je n’avais trop envie d’y répondre

    ok, d’accord, puisque Floris y tiens, 😉  vais essayer d’apporter de l’eau au moulin ou d’ajouter une pierre à l’édifice ,

    je n’ai fait que regarder les 2 premières minutes , ça m’a suffit pour comprendre le reste,

    déjà , si fallait en faire toute une généralité , c’est complètement absurde

    il ne faut jamais vouloir copier ce que l’on voit , mais d’abord essayer de comprendre et de connaître son sol et d’y amener s’il le faut ce qu’il faut pour que les différentes plantes s’y plaisent

    les herbes ne sont jamais mauvaises, au contraire, elles nous apprennent de comment est constituée notre terre que l’on cultive

    et à l’occurrence, aucune mauvaises herbes euh, plutôt aucune adventices , tiens ! Comme c’est bizarre , hein ? J’ai dis bizarre ? Lol

    je pense que c’est à chacun de se faire sa propre expérience , et de ne se laisser convaincre par des arguments bidons, (faudrait t’il encore que dans ses bidons ,il s’y trouve de l’eau LOL )

    j’ai comme l’impression que ce personnage veut embrouiller et nous faire croire à des sornettes , lol , ne serait’il pas sectaire ? ?

    ensuite, le gars vous dit’il , si c’est la première fois qu’il cultive ce champs ?

    Puis, ? On ne sait pas s’il a induit des cristaux de polymer

    je sais qu’un sol ne vaut pas un autre, par expérience , il y a des sols nourriciers , certes, mais ne le sont qu’un certain temps , en tout cas, pas au delà de 1 ou 2 ans

    dans chaque contrée, aucun sol ne sera identique à un autre ( c’est comme nous les humains, on est tous pareils ,mais tell’ment différents , je n’ai pas encore réussi à trouver mon clone lol )

    il y a des sols bourrés de vie , et des sol qui retiennent l’eau , et d’autres non !

    C’est comme ça !

    Et puis ! Ce qu’on vit à présent, n’a plus rien à voir de ce que faisait nos parents , je n’avais jamais vu mon père arroser son champs , il pleuvait régulièrement , orages ou perturbations , et les fournaises n’était pas légion comme ces dernières années

    je rejoins Line ,  Anouchka et quentine

     

    bonne journée à vous

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Et vous Floris, que lui répondriez-vous à ce monsieur ? Qui pour moi, nous invente seulement une nouvelle fable : “Ne travaillez pas votre terre, le trésor vous attend tout de même” !

    A bientôt, Anouchka

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous.

    C’est vrai Anouchka j’aurais du y penser, c’est peut être un conteur, pas un humoriste.

    Quentine s’il accepte votre invitation, vous nous raconterez  😀

    Bon weekend.

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Coucou,

    C’est dommage que nous n’entendions plus parler d’Oberline, Papyjardi, Jardinero et Tupayo, leurs conseils me manquent et je me demande bien ce qu’ils auraient pensé des conceptions de ce jardinier-là !?

    A bientôt, Anouchka

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Et Luis, il a fait un petit tour l’autre jour mais n’a pas posté. Leur avis et leur bienveillance font qu’il nous manque vraiment.

    Bon weekend.

     

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir à la sympathique compagnie !

    Pascale,

    pas envie de participer à cette discussion ? Et pourtant vous avez des “choses” à dire  !

    Bien sûr que je tiens à ce que vous vous exprimiez sur le sujet   😉 . Je me suis donné la “peine” de l’ouvrir et j’aurais été déçu que vous l’ignoriez !   🙁

    Anouchka ,

    que pense Floris des propos de ce maraîcher ? Je reproche au  reportage d’être  un monologue . Je ne sais si cette vidéo a fait l’objet d’un montage  comme c’est souvent le cas . Dans ce qui est rapporté , je note des raccourcis , des manques de précision , des excès de langage  et j’en passe .

    Une chaîne de télévision a rencontré elle aussi ce producteur de légumes . Ce qui a donné lieu également  à une vidéo.

    ICI

    J’y relève une inexactitude concernant l’absence de pluie évoquée par ce maraîcher .Contrairement à ce qu’il affirme , il y a bel et bien eu des précipitations pendant la période qu’il indique ( 6 mois en 2020 ).

    L’expression” produire sans eau” est abusive . Dans une certaine mesure , les végétaux , par leurs racines vont chercher cette précieuse eau en profondeur .

    Enfin , regardez bien les tomates non cueillies qui restent éparpillées sur le sol .  Le maraîcher indique qu’il les enfouira de manière à redonner au sol une partie de ce que celui-ci a produit . En même temps ces tomates ( au moins en partie ) sont  atteintes de pourriture apicale !

    Bonne toute fin de soirée .

     


    DICTONS DU MOIS D’AOÛT _______________________________________________________________ 

    Quand il pleut au mois d’août, les truffes sont au bout .

    À la mi-août s’il pleut, aux noisettes dites adieu.

    Si le mois d’août est beau, c’est signe que l’hiver sera bon .

    Arc-en-ciel en août avant dix heures, sur l’humidité la sécheresse l’emporte.

    Chouette chantant le soir, beau temps et bel espoir.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    pascale67pascale67
    Jardinier Malin
    Message privé

     

    bonjour à vous

    bonjour Floris

    en fait , oui, je m’excuse , il y a que ; souvent, j’évite les sujets qui me fâche

    ça me donne des angoisses et me fait stresser , je sais, par moment je suis bizarre, et quant à m’exprimer, souvent pas écrit ça ne donne ou ne rends pas comme j’aurai voulu

    il m’arrive après coup de trouver un peu nul mes explications, me demandant si ce que j’ai voulu décharger est bien clair

    et pour finir , je peux juste affirmer que tout ceux qui ne rentrent pas , plus ou moins dans mon moule et ma manière de fonctionner, j’évite ou sont totalement écarté ,et je m’en porte bien mieux

    par contre, je peux accepter à la limite, qu’on ait une autre approche, mais n’accepte pas qu’on m’y entraîne ( elle est têtue la bougre lol )

    il y a assez de monde sur cette planète , pour pouvoir y faire son choix  ,chacun fait ce qu’il veut , mais faut pas venir piétiner sur mes plates bandes

    toutes les nourritures ne nous sont pas tous favorables , tout comme ceux pour l’âme 😉

     

    bonne journée à vous

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,
    Oui Line, Luis aussi et certainement d’autres, mais je n’ai pas tous les noms en tête.
    Ah, Pascale, moi aussi dans la mesure du possible, j’évite les sujets qui fâchent, ils font plus de mal qu’autre chose, la preuve, l’autre soir, cette vidéo m’a coupée l’appétit et le sommeil ! Heureusement que j’avais rédigé ma réponse sur Word avec l’esprit “à tiède”, celui n’étant “à froid” qu’au matin !, sinon je me serais encore plus emportée. Mais parfois, il faut recadrer ! En fait, je suis encore énervée, car tellement choquée !
    Bon dimanche à tous, Anouchka

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Floris,

    Floris, donc, vous aussi vous êtes septique quand aux méthodes culturales de ce maraîcher, surtout sur le fait qu’il enterre des tomates atteintes de pourriture apicale. Pas étonnant qu’elles soient atteintes de cette maladie, les pauvres tomates sont assoiffées ! Personnellement, de telles tomates nous les brûlons, ce n’est peut-être pas utile, mais dans le doute…

    Il y a 4 choses que je trouve bizarre :

    1) Il dit : “Nous n’avons pas d’eau”, puis après “On la (l’eau, bien sûr) fait remonter”. Pour moi, c’est un non-sens.

    2) Pourquoi récolte-t-il ses tomates qui sont encore vertes ou disons orange pâle ? Contrairement à ses dires, je pense que de telles tomates ne doivent avoir ni goût, ni qualités nutritives. Ou bien ?

    3) Sur ce terrain de 17 hectares, comme précisé dans sa seconde vidéo, il n’y a pratiquement pas d’adventice et je ne pense pas qu’un désherbage manuel soit possible sur une telle superficie, alors comment cela se peut-il ? Désherbage mécanique ? Si oui, quelle chance, un tel outil ça aide sacrément !, et tous les “paysans fainéants” aimeraient bien tous en posséder un !

    4) Egalement dans la seconde vidéo, il dit : “Nous travaillons notre terre”, mais qu’y fait-il, il ne le dit pas. Il dit ne pas arroser, ne pas pailler, ne pas tuteurer, ne pas ébourgeonner, ne pas mettre d’engrais chimique et de pesticide (pour ces 2 trucs-là, c’est plutôt bien), mais il met certainement des engrais naturels, quoique sa terre me paraît bien pauvre, surtout pour cette contrée. Il ne parle que d’enfouissement d’adventices et de labours. Pour ce travail, il a certainement (et en être heureux) un peu plus qu’un simple soc, un cheval ou un bœuf (ou un dos d’homme, ça je l’ai connu, et c’était en 1973 !).

    “On leur a tout donné”, ça me fait bien rire (jaune), “l’eau, les engrais, les pesticides.”

    Je pense que l’histoire de l’irrigation est aussi vieille que celle de l’agriculture, preuve que si l’on pouvait se passer d’eau, cela aurait été fait depuis longtemps, et les “paysans fainéants” se seraient bien passés de toutes ces installations représentant des travaux titanesques qui ont certainement coûter la vie à plus d’un ! Parce que sinon, en plus, ils sont sots, les paysans ! Les machines agricoles, les engrais chimiques sont relativement récents, idem les pesticides. Alors comme dirait Pascale, “Vindiouss”, la moralité des paysans est sauve, ils ne sont “fainéants” que, relativement, depuis peu de temps !

    Il est la 3ème génération qui emploie ces pratiques culturales, si les 2 premières n’ont pas eu de problème, lui malheureusement, je ne lui souhaite pas, mais je pense qu’il en aura !

    Bon dimanche et à bientôt, Anouchka

    Répondre
    charrierscharriers
    Jardinier Malin
    Message privé

    Hello à tous

     

    Dans une terre limoneuse avec beaucoup d’humus, ça me parait possible. La sienne est cultivée depuis des siècles. Les plantes récupèrent l’humidité de la fraîcheur matinale. Par contre, je demanderais bien à ce monsieur, s’il a repiqué des salades ces 15 derniers jours sans les arroser et sans les protéger des rayons du soleil? Je n’ai  regardé du reportage que le début. J’en ai entendu parler par Alain Baraton ce matin sur F. Inter.

    Cordialement

    Charriers

    Répondre
    quentinequentine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir,

    c’est un post extra, je rigole…. plus qu’une chose à faire est de l’empoisoner sur son youtube :-), ce type prend les gens pour des cons et diffuse des conneries appuyé par le “Parisien” qui eux même ne savent pas si une tomate pousse sous terre ou en dehors.

    Répondre
    quentinequentine
    Jardinier Malin
    Message privé
    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Hello à tous,

    Le plus beau, quand j’ai ouvert le lien, (et cela 2 fois de suite) du tribunal du net, dessous l’image du champ, il y avait une pub pour l’acide sulfurique (pour pompes anti-corrosives) hasard ou humour ?? Ce sujet et la bêtise vont finir par nous faire rire.

    Bonne journée à tous et à bientôt, Anouchka

    Répondre
    quentinequentine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Re moi, bonjour,

    je vous en remets une autre

    https://www.youtube.com/watch?v=0Wecm7hSfwc

    et en plus avec le 13H de TF1!!!!!

21 sujets de 1 à 21 (sur un total de 21)