Quelles précautions d’automne pour plantes d’intérieur ?

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    kanonkanon
    Jardinier expert
    Message privé

    Bonjour à tous  🙂

    Voilà, l’automne arrive et en bon novice, ce sera mon premier.

    Que préconisez-vous l’automne pour les plantes d’intérieur, quelles sont vos habitudes et précautions ?

    De ce que j’ai pu trouver ici et là, il faut :

    • reporter les rempotages tardifs au printemps prochain ;
    • limiter les arrosages en laissant le terreau sécher en surface (sauf pour les plantes demandant un terreau légèrement frais) ;
    • surveiller la température pour les plantes les moins rustiques ;
    • veiller à l’hygrométrie que le chauffage peut mettre en défaut et éloigner les plantes ;
    • optimiser l’exposition lumineuse pour épargner nos plantes de la grisaille automale.

    Voilà, est-ce assez ? Ou trop ?

    Merci de vos conseils !  😆

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Kanon.

    Pour beaucoup de plantes ne plus donner d’engrais.

    L’amaryllis on diminue l’arrosage, le feuillage va jaunir et sécher, arrêter l’arrosage, enlever les feuilles sèches et entreposer au sec dans une pièce pas chauffer. Mais je me trompe vous n’en avez pas.

    En fait beaucoup de plantes que l’on met en véranda pas chauffée, n’ont pas ou presque plus besoin d’arrosage.

    Nettoyer la surface du terreau.

    Et il faut bien surveiller les feuillages car il peut y avoir des ravageurs et des maladies.

    Bel automne.

     

    Répondre
    taduttadut
    Jardinier en herbe
    Message privé

    les deux  conditions optimales pour les plantes d’intérieurs à l’automne et en hiver sont:

    • Diminuer au maximum l’arrosage surtout dans le nord de la France
    • Donnez le plus de la lumière durant la journée. Pour cela mettez-les devant un grande baie vitrée leurs fera un grand bien! (a noter qu’on peut les faire sortir de temps en temps pour s’aérer un peu, durant quelques heures)

    Cordialement

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir Kanon

    Tout se passe bien? 🙂

    Concernant le rempotage, je dis que quand il faut il faut. Ça dépend des écoles 😉

    Surveiller les conséquences de la mise en route du chauffage pour les plantes qu’on aurait malheureusement dû laisser assez près des radiateurs.

    On peut si on a du soleil peut-être y exposer les plantes qui l’aiment mais ne le supporteraient pas en été…  ❓

    Bon premier virage! 😉 🙂

     


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Je me gourre car la livraison et l’adaptation étaient déjà des virages et pas des moindres! Bonne suite!


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour, je crois qu’il faut distinguer les plantes que l’on met dans une serre froide ou une véranda non chauffée, avec celles qui sont dans notre logement chauffé. Dans ce dernier cas, elles continuent en général à pousser, d’autant plus que pour la plupart, il s’agit de plantes tropicales ou équatoriales, qui dans leur pays d’origine ne connaissent pas l’hiver. Donc il faut tout de même les arroser plus que les premières. Pour la grisaille ce n’est pas trop le problème car en hiver le soleil étant plus bas qu’en été, il rentre beaucoup plus dans les maisons.

    Répondre
    kanonkanon
    Jardinier expert
    Message privé

    Bonjour à tous et merci pour toutes ces réponses !

    Liline : C’est bien noté pour l’engrais ! Je surveillerai méticuleusement chaque plante tous les matins aussi. 🙂

    Tadut : réduire les arrosages et optimiser l’exposition, c’est compris !

    Aeria : Oui Aeria tout se passe bien je vous remercie, les plantes grandissent à une telle vitesse ! Le spathiphyllum dont les fleurs n’ont pas supporté le voyage me fait de nouvelles fleurs et a enfin cessé de s’étaler !  😆

    Toutes les autres grandissent à vitesse grand V, et depuis j’ai acquis un pothos néon, une bouture de pothos doré et minuscule kalanchoe.

    Concernant le rempotage je les ai finalement toutes rempotées dans un pot en terre cuite de taille similaire à leur précédent pot de culture, pas de changement de terreau ou quoi que ce soit de stressant. 🙂

    Je crois même que c’était votre conseil ! 😆

    Tupayo : C’est compris, voilà qui me rend plus serein pour les deux saisons à venir !

     

    Bonne journée à tous !

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Kanon et à tous

    Super!!! Même si ça ne me regarde pas, je trouve très bien que vous les ayez rempotées et dans des pots en terre cuite c’est encore mieux! Et en les bousculant le moins possible en gardant leur substrat d’origine.

    Suis bien contente de vous lire, Tupayo, je ne me souviens jamais que le soleil rentre plus pendant certaines saisons et est plus bas, je ne connais rien sur les choses du cosmos même si je suis un peu perchée ! 😆

    Kanon, peut-être que vous serez tenté à un moment par les boutures… J’dis ça j’dis rien 😆 Le pothos et le kalanchoe c’est plutôt facile. Puis le spathi à un moment quand il sera assez grand pour devoir être rempoté dans plus grand, vous pourrez le diviser si vous le souhaitez.

    Bonne journée à tous.


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    kanonkanon
    Jardinier expert
    Message privé

    Bonjour Aeria, et bonjour à tous.

    Merci beaucoup !

    Haha pour les boutures j’ai l’impression que c’est un vaste sujet que je n’ai pas encore eu l’occasion d’aborder, néanmoins à voir à quel point mon ficus bonsaï se développe (il ne ressemble plus du tout à ce qu’il était quand je l’ai eu !  😆  ) ainsi que mon pilea qui a fait deux rejets, il faudrait peut-être que je commence !

    Merci pour vos conseils.

    Bonne fin de journée à tous.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)