Qui veut des poires Bio ?

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    lulu34lulu34
    Jardinier expert
    Message privé

    Bonjour,

    J’ai des poires 100% Bio, mais personne n’en veut on se demande bien pourquoi.

    Alors si l’un d’entre vous n’aime pas le Bio et qu’il a une idée pour que l’an prochain j’ai des poires mangeables , je suis preneur pour tout conseil et surtout pour tout traitement. Merci d’avance

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour.

    Ce fruit est il tombé de l’arbre ?

    Ou a t il été ceuilli sur l’arbre ?

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour

    Ce n serait pas l’effet du gel?


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    charrierscharriers
    Jardinier Malin
    Message privé

    Hello Lulu, Liline, Loulou et à tous

    L’année 2020 restera une année énorme en ce qui concerne la récolte des fruits. J’ai eu pas mal de poires et j’ai fait de nombreux pots de confitures. Et si tu les mettais dans un gros tonneau pour en faire de la goutte?

    J’adore et c’est le seul alcool fort que je bois…

    Cordiales salutations

    Charriers

     

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    J’ai l’impression qu’il y a du carpocapse qui est passé par là.

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous.

    Merci Charriers pour cette petite pointe d’humour. Très bonne idée l’alcool de poires. Je ne suis pas forte sur les alcools mais je ne refuse jamais de faire un canard avec de l’alcool de poire. On retrouve vraiment les parfums de la poire. Un régal.

    C’est pour le carpocapse que l’on met des pièges aux phéromones il me semble.

    Bon dimanche.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Oui, on peut faire de l’alcool de poire, en les faisant fermenter et en les distillant, c’est ce que font les professionnels. Mais sachez que la distillation est illégale chez des particuliers.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Traiter  le carpocapse  est très difficile. Il s’agit d’un papillon de nuit qui infecte les pommes, les coings, les poires et les noix. Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carpocapse_des_pommes_et_des_poires

    Le papillon femelle pond des milliers d’œufs au printemps quand les fruits sont  de la taille d’une bille, sur les feuilles. Des petites chenilles en sortent et mordent par ci par là les feuilles et quand elle rencontre un fruit, elles y rentrent à l’intérieur. Là elle s’y nourrit, grossit puis sort du fruit pour faire un petit cocon. Il y a une seconde génération vers le mois de juin et même une 3ème en septembre dans le midi méditerranéen.  Les traitements doivent être fait en particulier au moment où les petites chenilles se promènent sur les feuilles. Chez mois chez, mais cette année, il y en a moins eu que d’autres années, je pense en raison d’un printemps particulièrement pluvieux. Bien sûr certains insecticides marchent, mais on n’en trouve plus en jardinerie. A une époque on a utilisé des produits à base de bacilles de Thuringe. Mais ça marche moins bien qu’avant. Un produit qui marche assez est à base de virus de la granulose. Comme ces virus sont vivants il est préférable de les conserver au congélateur. J’ai vu qu’il existait une souche commercialisée en Suisse très puissante et qui arrivait à survivre d’une année sur l’autre. Les pièges à base de phéromones attirent les papillons mâles, ce qui empêche les femelles d’être fécondées. Cette méthode d’après ce que j’en ai lu ne fonctionne pas très bien. Dans l’article que j’ai mis, il parle aussi de de nématodes. Je ne connais pas bien cette méthode.

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Je lis qu’on peut aussi poser ses nichoirs à mésanges qui sont des oiseaux insectivores, prédateurs de ces chenilles. Les chauves-souris aussi… J’ose pas mettre de lien, suis trop disciplinée 🙁 mais j’ai tapé “traitement naturel carpocapse” cela va de soi 😉

    Bonsoir à tous.


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Chez nous il n’y a pas trop de dégâts sur les poiriers, un peu plus sur les pommiers. Je pense que les producteurs doivent sacrement lutter pour commercialiser des fruits intacts.

     

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Les printemps pluvieux des Pyrénées Atlantiques ont du bon.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Dans les régions froides, comme les Alpes, il y a beaucoup moins de carpocapses, qu’en Provence par exemple, c’est pourquoi on y trouve beaucoup de cultures de pommes et de poires. C’est vrai j’ai remarqué que les pommes étaient plus attaquées que les poires.
    Il y aurait certaines pommes comme la Bouscasse de Bres ou la Régali ou certaines pommes à chair rouge qui seraient résistantes, mais je n’ai pas l’expérience, j’ai bien un pommier Régali chez moi, mais il est trop petit pour donner des pommes actuellement.

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Nous avons une reinette du Mans, une reine des reinettes et la saint jean, cette dernière n’est jamais attaquée. Elle est bonne en août. Elle est délicieuse, à chair blanche acidulée mais ne se garde pas. Mais c’est la meilleure pour les compotes. Je l’attends toujours avec impatience.

    La régali je ne connais pas, mais son nom donne envie de la croquer.

    Répondre
    aeriaaeria
    Jardinier Malin
    Message privé

    Et la tarte tatin, Liline!!!

    Justement Tupayo j’ai mangé des pommes des Hautes-Alpes cette semaine, dont deux énormes !!!


    Bienvenue à tous les amoureux de la nature =`~`=

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)