10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #3198
    Avatar
    philordi
    Jardinier Malin

    la résistance au froid des agrumes dépend de beaucoup de facteurs.
    je vais donc abordé ce point qui me parait important.

    la resistance au froid dépend en premier lieu de la variété,mais aussi de l’age de l’arbre,de ses organes,de l’époque à l’aquelle se produit le gèl et sa durée,ainsi que de l’état sanitaire de la plante le porte greffe lui aussi bien que il ne fasse pas de miracle,
    confère à l’arbre un certain seuil de résistance au froid.

    ATTENTION les températures données ci-dessous ne concerne pas les fruits qui eux gèls bien avant les températures indiquées.
    les temprératures données ci-dessous concernes des arbres en pleine terre déja bien implantés 5 à 6 ans d’age et exempte de toutes maladies ou parasites qui pourrai les affaiblirs.
    certaines parties de l’arbre sont plus sensible au gèl tel que jeunes pousses,boutons floraux,fruits,une branche déja agée supportera mieux le gèl qu’une jeune pousse.
    si le froid survient alors que la plante est en dormance il sera moins destructeur que si la plante commence sa reprise de végétation.(circulation de la sève).
    les agrumes étant des arbres à feuillage persistant il n’on qu’un repos végétatif limité.
    la circulation de la sève n’est pas totalement arrètée ce qui explique leur sensibilités au froid.

    durée du gèl:

    un gèl bref de fin de nuit rapidement suivit d’une belle journée ensoleillée avec des températures positive ne devrait pas occasioné de dégats.(sous réserve que la température ne soit pas descendue en dessous de la température accèptée par la variétée installée).
    en revanche si la période de gèl se prolonge sur plusieurs jours voir plusieurs semaines,là il peut y avoir dangé pour l’arbre car les agrumes n’ont qu’un repos végétatif limité dans le temps.
    un agrume en bonne santé résistera mieux au gèl que un agrume affaiblit par une maladie ou une attaque de parasites.d’ou l’intérèt de procédé à un traitement à titre préventif (contre cochenilles et pucerons)juste avant l’hiver et ce de façon à préparé votre agrume à mieux supporté cette période.un agrume exempte de parasites sera mieux protégé pendant l’hiver.
    on évitera de taillé l’hiver car toute blaissure est une porte ouverte à l’instalation du gèl.
    un agrume qui à gelé se reconnait à ses feuilles qui piques du nez et qui sont déssèchées tout en restants accrochées sur l’arbre.les fruits gelés se reconnaisses au fait qu’ils sont tout mou et nécrosés voir éclatées.l’écorce des branches se fendille.
    si votre agrume à gelé et à condition que le gèl n’est pas atteint la totalité de l’agrume
    on pratiquera une taille sévère visant à éliminer toutes les branches mortes et les branches dont l’écorce serai éclatée et on éliminera également tout les fruits afin que ceux-ci ne transmètes pas de maladie en pourrisant sur l’arbre.
    cette taille ne se fera qu’à la sortie de l’hiver.(au moment de la reprise de la végétation)
    si la totalite de l’agrume n’est pas atteint par le gèl,alors il est possible que l’agrume est une petite chance de repartir.
    du manière général même si l’agrume semble redémaré il restera fragile et aura du mal à produire du fruit.il sera plus réceptrice aux attaques de parasites et aux risque de maladies.il conviendrat donc de le surveillé plus particulièrement.
    j’ai eu le cas avec un de mes orangés.

    le porte greffe:

    le porte greffe apporte à l’arbre un certain seuil de résistance au froid.
    il lui confère également plus de résistance à certaines maladies et à certaines carences du sol.
    il permet aussi d’avoir une fructification rapide.
    la grand majoritée des agrumes sont grèffés sur PONCIRUS TRIFOLIATA seul agrume à feuillage caduc.en effet sa résistante au froid est de -20 degrés.

    on comprend mieux maintenant pourquoi la culture en pleine terre de ses arbres pourtant magnifique soit réservée à une zone limitée là ou les températures hivernales restes positives.
    une étroite bande du litoral méditéranéen s’étalant de Perpignan à la frontière italiènne
    que l’on appèl ZONE DE L’ORANGE est plus favorable à la culture des agrumes en pleine terre.
    la façade atlantique(sud-ouest tel que BIARRITZ et dans une moindre mesure le litoral breton pour les variétées les plus résistantes peuvent aussi acceuillir certaines variétées d’agrumes en pleine terre.(kumquat,mandarines satsumat,peuvent êtres tentés en pleine terre dans ces régions)
    mais attention tout de même toutes ces zones ne sont pas à l’abris du gèl pour autant.
    sur la cote méditéranéènne les hivers de 1985 et 1986 on mis à mal une grande partie des agrumes qui se trouvais en pleine terre.beaucoup de citronniers et d’orangés pourtant magnifiques ne s’en sont jamais remits.

    pour les agrumes élevés en pot le mieux est de les rentrés en local peut ou pas chauffé.
    une température de 4 à 6 degrés est très bien pour conservé un agrume l’hiver.de plus avec une température positive le voile d’hivernage n’est pas obligatoire et l’agrume ne s’en portera pas plus mal.
    durant la période de repos on surveillera attentivement l’état sanitaire des agrumes en particulier si les plantes sont en local.
    les cochenilles apprécies tout particulièrement les milieux confinés.
    si un traitement à été éffectué à titre préventif juste avant la rentrée des plantes normalement il ne devrait pas se produire d’attaque importante.ce qui ne veut pas dire que il ne s’en produira pas.mais si c’est le cas alors elle devrait être relativement limitée.et bien sur il conviendrat de traiter dès l’apparition des premiers intrus.les dosages sont donnés sur un autre poste sur ce forum).
    les agrumes peuvent êtres traitées même si ils sont en local l’hiver puisque la température dans le local ne sera pas nagative.
    si le pot est intransportable on pourra se contenté de le protégé avec un isolant.
    le plastique à bulle utilisé dans le déménagement est un très bon isolant.
    pour la ramure on pourra utilisé le voile d’hivernage.on peut gagné 3 à 4 degrés et davantage si on double l’épaisseur.mais il conviendrat de retirer le voile aussi souvent que possible et ce afin de permettre à l’agrume de respiré.
    dès que les gelées ne sont plus à craindres il faudrat retiré le voile de protection.
    même pendant la période de repos les agrumes on besoin de lumière.(serre ou véranda).

    les agrumes qui sont jeunes seront plus sensibles au gèl.(prudence).

    les variétés:
    classement des variétés des plus fragiles au plus résistant.(les plus connues).

    concernant les fruits.plus le fruit est chargé en sucre et plus il sera un peu mieux résistant au froid.les cellules chargées en sucre confères au fruit un petit mieux quand à sa résistance au froid.(mais jusqu’à un certain point).

    lime du mexique citron vert(citrus aurantifolia) -3 degrés.(utilisé ti-punch et autre parfums).

    lime de tahiti citron vert(citrus latifolia) -4 degrés.( à tendence à perdre la feuille en cas de vent fort et de température basse).(utilisé ti-punch et autre parfums).

    cédratier: -3 -4 degrés.(utilisé en fruit confit et confiture).

    limequat: -3 -4 degrés.

    bergamotier: -5 -6 degrés.(utilisé en parfumerie thé à la bergamote et parfun de bombons).

    citronnier jaune -5 -6 degrés.

    calamondin: (orangé d’appartement) -5 -6 degrés.( la variété panachée est un peu moins résitante -4 -5 degrés).

    combava: -4 -5 degrés.(utilisé comme accompagnement et épice en cuisine).

    pamplemoussier vraix tropical (citrus maxima) -6 -7 degrés.(très gros fruit,pouvant atteindre 25 à 30 cm de diamètre dans leur pays d’origine poids pouvant avoisiné les 7 à 8 kg).
    la variétée en provenance de chine est disponible à certaines époques de l’année en magasin,vendu sous le nom de pamplemouse chinois.fruit en forme de poire( variétée cayenne chaire jaune).

    clémentinier: -7 -8 degrés.

    mandarinier commun: -7 -8 degrés.

    orangé: -7 -8 degrés.

    pomelo: (citrus paradisi) ( la variété star ruby produit des fruits à chaire rose) -7 -8 degrés.

    bigaradier (orangé amer) -9 degrés.(utilisé en parfumerie et distillerie alcool cointreau et grand marnier,confiture d’orange,ou comme arbre d’ornement).

    mandarinier satsumat -10 -12 degrés.(le fruit gèl dès -3 à -4 degrés)

    kumquat: -10 -12 degrés.(le fruit gèl dès -3 -4 degrés).(le fruit se mange avec la peau impossible à épluché peau sucré et pulpe acide le mélange est assé suptile).

    poncirus trifoliata: ( le seul agrume à feuillage caduc). -20 degrés.(belle floraison très odorante mais fruit imangable ressemble à des petites mandarines).
    (utilisé en haie déffensive à cause de ses nombreuses épines et comme porte grèffe).

    BONNE CULTURE.
    Dernière modification par philordi (09-05-2011 18:57:29)

    #29879
    Avatar
    lilou
    Jardinier Malin

    le citronnier 4 saison : jusqu’à – combien svp merci ! le mien doit av 4 ans

    #29882
    Avatar
    philordi
    Jardinier Malin

    le citronnier 4 saison est un citronnier jaune.sur le post il est mentionné en tant que citronnier jaune.
    -5/-6 degrés.

    philordi.

    #29934
    Avatar
    lilou
    Jardinier Malin

    merci !

    #29951
    Avatar
    pascalou
    Jardinier Malin

    j’ai un petit souci avec mon clémentinier qui est actuellement en « serre froide », il perd les clémentines vertes d’un diamètre de 4 à 5 cm, manque d’eau ? sachant que la pièce est à mon avis assez lumineuse.

    Merci

    #29959
    Avatar
    philordi
    Jardinier Malin

    oui il y à très certainement un manque d’eau.
    avez-vous constaté une perte de feuille aussi?
    quelle est la température de la pièce?
    attention le clémentinier est assé sensible à la moindre carence.

    à bientôt.

    philordi.

    #29960
    Avatar
    pascalou
    Jardinier Malin

    non pas de feuilles enfin 1 je crois. Température de la pièce, 10° en moyenne

    #29961
    Avatar
    pascalou
    Jardinier Malin

    le citronnier qui est juste à côté, pas de soucis

    #29962
    Avatar
    philordi
    Jardinier Malin

    vérifier l’arrosage.
    vous l’arrosé tout les combients?
    pour info moi j’arrose les miens 2 à 3 fois par jours.
    dans le cas d’un manque d’eau,apporté les correctifs nésséssaires et tenez-moi au courent.
    aéré la serre aussi souvent que possible pour renouveler l’air et permète à votre agrume de respirer.

    à bientôt.

    philordi.

    #29963
    Avatar
    pascalou
    Jardinier Malin

    j’arrose une fois par semaine, j’avais une fois suivi un conseil d’arroser plus mais bon bon c’était en hiver et là ils avaient tous les deux perdu toutes les feuilles donc …

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet. Créer un compte / Se connecter