Rhododendron attaqué par un champignon

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    ladelph01ladelph01
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,

    Mon rhododendron souffre probablement d’un champignon Phytophthora cinnamomi .

    C’est une maladie très grave et je ne trouve pas de traitement .

    La préconisation est d’arracher la plante…

    Le mien est assez âgé et magnifique et j’aimerais tenter de le sauver.

    L’aliette étant interdit est-ce que vous connaissez le fungazol qui semble pouvoir agir contre ce champignon ?

    Sinon si vous avez des astuces (et bio ce serait le top) pour le sauver je suis preneuse.

    Merci .

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour.

    Une photo pour illustrer votre problème, en utilisant l’icône au dessus avec les montagnes. Merci.

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir ladelph

    GS_51f3057cdb


    DICTONS DU MOIS DE SEPTEMBRE _______________________________________________________________ 

    Du premier au 8 , l’hirondelle fuit .

    En Septembre la bruine est toujours bonne à la vigne .

    Brumeuse matinée promet belle journée .

    Orages de Septembre , neige en Décembre .

    En Septembre araignée tissant , mauvais temps .

    Guêpes agitées, beau temps passé .

    Tant que verdit l’acacia , l’automne ne rentre pas .

     

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    luis_prluis_pr
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour, ladelph01. J’espère que ce n’est pas le problème avec votre rhododendron. Phytophthora cinnamomi est une infection fongique grave et répandue qui affecte un large éventail de plantes.

    Les symptômes de la pourriture des racines par Phytophthora varient selon le cultivar. Certains cultivars ne poussent pas ou poussent très lentement avec un feuillage vert pâle et peuvent mourir après plusieurs années. D’autres se fanent soudainement et meurent en quelques semaines. Les racines deviennent brun rougeâtre, cassantes et sont (souvent) limitées à la partie supérieure du sol dans le pot ou très près de la surface du sol (10 cm supérieurs). La décoloration brun rougeâtre progresse vers les plus grosses racines et éventuellement vers la partie inférieure de la tige principale.

    La pourriture des racines à Phytophthora est favorisée par une humidité élevée du sol et des températures chaudes du sol. Beaucoup d’azalées / rhododendrons en reçoivent en été lorsqu’ils reçoivent trop d’eau pendant de longues périodes. La maladie n’est pas fréquente et n’est pas aussi grave sur les sols sableux bien drainés que sur les argiles lourdes ou les sols mal drainés. La maladie est courante et grave dans les zones où les eaux de ruissellement, les eaux de pluie des toits, etc. s’accumulent autour des racines des plantes. Placer les plantes ligneuses comme les rhododendrons plus profondément que le niveau du sol ou le niveau du sol du conteneur, les plantes sur-arrosées ou de longues périodes de fortes pluies favorisent également le développement de la maladie dans les sols peu profonds avec de la roche sous-jacente.

    La pourriture des racines à Phytophthora doit être évitée car les produits chimiques sont souvent inefficaces pour contrôler cette maladie après l’apparition des symptômes aériens.

    S’il s’agit d’une plante suffisamment petite et que le problème est détecté très tôt, vous pouvez couper les racines infectées et essayer temporairement de la cultiver temporairement dans un récipient. Il est plus facile de contrôler l’humidité du sol dans les conteneurs. Évitez d’arroser lorsque le sol est humide ou détrempé à une profondeur de 10 cm.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)