Seringat reprise végétation. Feuilles tout en haut des branches

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    amethysteamethyste
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour et un petit brin de muguet à tous !

    Nous avons un très beau seringat double que j’ai taillé après la floraison. La végétation repart mais les feuilles poussent principalement en haut des branches. C a d qu’il y a peu de feuilles sur le corps des branches. Cela vient-il de la taille ? Il faut peut-être tailler plus court mais je n’ose pas !

    J’ai le même problème avec d’autres arbustes, comme la potentille et la spirée que je taille aussi après la floraison. Les branches s’allongent et font peu de feuilles sur le corps des branches, mais surtout aux extrémités. Une 2e taille est-elle nécessaire à la fin de l’hiver en taillant plus sévèrement ?

    Voici une photo du seringat. Grand merci pour vos avis

    AméthysteIMG_20210430_200400

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Perso, je rabattrais après les saints de glace, en taillant jusqu’à trouver de belles feuilles et en raccourcissant donc les parties dénudées ou juste munies de feuilles en haut.

    Ensuite, je pense qu’il manque de nutriments et une fois que l’on peut mieux arroser, après les saints de glace (mi mai), je donnerais du compost ou de l’engrais, en arrosant bien sûr dans la foulée. Peut-être aussi ameublir la terre, car tout pousse mieux en terre bien meuble.

    Bon week-end, Doris

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    PS Au pied des murs, la terre est souvent pauvre, d’où l’importance de l’apport d’engrais, en automne et ou au printemps au moins.

    D.

    Répondre
    amethysteamethyste
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Oberline,

    Voilà de précieux conseils !

    Attendre les saints de glace, c a d la mi-mai alors que la floraison a lieu vers le mois de juin, ça me parait tard pour rabattre … Vous ne pensez pas ?

    Est-ce que cette opération ne va pas l’empêcher de fleurir  ?…

    Pour ce qui est des nutriments je peux ameublir la terre de surface avec un apport de fumier de cheval que je viens d’acheter pour le potager, sans toutefois connaître !es proportions terreau/fumier. Mais est-ce judicieux ?

    Par ailleurs, que pensez-vous du purin de consoude (je viens d’en faire) qui serait peut-être un bon stimulant ?

    Grand merci !

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour et merci pour le muguet, je vous souhaite aussi un bon 1er mai et bien plus.

    Pour votre seringat, j’attendrais qu’il fleurisse puis après je le taillerais. Pourquoi se priver d’une floraison. Doris devait penser qu’il serait déjà fané, mais pas dans votre région. Et taillez plus court que d’habitude, c’est sur.

    Souvent on a peur de tailler, pourtant ça donne plus d’énergie à la plante qui se focalise sur moins de bourgeons et mais plus solides.

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Re Bien sûr, si vous rabattez le haut, c’est sûr qu’il n’y a que les bourgeons du bas qui fleuriraient et s’il n’y en a pas, pas de fleurs ! Je vous prie de m’excuser d’avoir oublié cette donne. J’avais un seringat, j’aurais dû me rappeler de la date de la floraison et du fait qu’il n’y a peut-être pas de bourgeons à fleurs dans le bas de l’arbuste. Je me plante rarement, mais là vous auriez pu en faire les frais…

    Quant à la consoude, je l’adore. Quand une plante faiblit, je la paille avec de la consoude. Pas le courage de faire du purin, qui pue, vue la petite taille de mon terrain (env. 500 m2).

    L’an dernier, mon chèvrefeuille grimpant avait des taches de maladies sur les feuilles. Je l’ai paillé tout l’été avez de la consoude. Maintenant vous verriez un peu la taille des feuilles, qui pour l’instant ne présentent aucune maladie.

    La consoude je la laisse se reproduire. D’autant qu’en en rajoutant au compost, celui-ci se forme plus vite.

    Un pied de rosier, avec une seule tige, peu de racines, ayant végété à l’ombre, je l’ai mis au soleil, je lui ai rajouté des feuilles de consoude et déjà il reprend vie et fait son premier bourgeon. Je n’ai que de bonnes anecdotes au sujet de la consoude. Une merveille de plante, qui attire beaucoup les bourdons et les abeilles. Et pas si moche que ça, avec ses clochettes, chez moi blanches et certaines mauves.

    Bonne soirée et encore pardon pour mon erreur. Merci Liline pour votre bienveillance.

    Doris

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    je n’ai jamais donné de fumier de cheval. Mais j’ai lu qu’il devait être bien décomposé, donc s’il est prélevé et non acheté, il doit d’abord se décomposer au compost.

    Votre purin de consoude suffisamment dilué (combien, à vérifier) serait sûrement bénéfique.

    D.

    Répondre
    amethysteamethyste
    Jardinier Malin
    Message privé

    Merci beaucoup Liline pour votre gentille réponse. Je vais attendre la floraison – la senteur paradisiaque du seringat – et ferai cette fois-ci une taille plus sévère. Cet arbuste est encore jeune et m’enchante littéralement quand il fleurit. Je l’avais planté en mettant du crottin d’âne, assez loin au fond du trou pour ne pas brûler les racines. Il a merveilleusement pris.

    Répondre
    amethysteamethyste
    Jardinier Malin
    Message privé

    Liliane, j’ai l’impression de ne pas avoir cliqué au bon endroit pour vous répondre ! Regardez ma réponse n’est pas loin.

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Re  En toute sincérité, je pense amethyste que la floraison de ce seringat pour l’instant peu en forme, risque d’être chétive. La floraison risque aussi de retarder sa convalescence.

    Ainsi, en taillant en ce moment normalement inadéquat, je pense que vous ne vous seriez pas privée de grand chose. Mais quand on aime on ne compte pas.  😀

    D.

     

    Répondre
    amethysteamethyste
    Jardinier Malin
    Message privé

    Doris, vous êtes tout excusé ! Je vais faire une belle taille plus courte après la floraison. Pour la consoude, je ne savais pas qu’on pouvait l’utiliser tel quel, sous forme de feuilles. Beau témoignage pour le paillage, ça m’intéresse beaucoup.  On peut d’ailleurs manger la consoude comme des épinards, mais il faut que les feuilles soient très jeunes. Pour le purin, je le dilue à 10% (10% purin, 90% d’eau) comme engrais/stimulant et dilution à 5% (5% purin, 95% eau) à pulvériser sur les pucerons. Pour le crottin de cheval, il vient du commerce, je crois qu’il est bien décomposé. Encore merci pour votre intérêt et vos suggestions. Cordialement

     

    Répondre
    amethysteamethyste
    Jardinier Malin
    Message privé

    Merci Doris pour vos dernières idées et bonne soirée.

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Re participant à une dégustation de fleurs sauvages, j’avais goûté la consoude, trempée dans de la pâte à crêpes et frite. C’est original, avec un goût quasi de poisson. Mais sur le net il est indiqué qu’il ne faut pas en consommer souvent, il y aurait un souci de santé (avec le foie si je ne m’abuse). Mais bon ce n’est pas quelque chose qu’on  risque de manger souvent, surtout ceux qui ne la cultivent pas.

    D.

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)