Stephanotis reproduction

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    icare2icare2
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,
    smile2.gif

    Nous avons reçu en cadeau un Stephanotis. Il formait un beau cercle et fleurissait beaucoup. Son pot étant très petit et ne contenait pas un bon terreau, je viens de le rempoter. Pour ce faire,j,ai été obligé de couper l’anneau en broche épaisse qui lui faisait faire un genre de couronne végétale.
    Je me retrouve maintenant avec une liane d’environ 1 mètre.

    Je me demande si je ne pourrais pas couper cette liane en 3-4 morceaux et essayer de faire tremper les bout dans le but de repartir de nouvelles tiges ou si je suis obligé de construire un genre d’échafaudage pour tenir LA liane. Une seule liane m’obligerait a ‘tresser’ continuellement et limiter énormément mes possibilités décoratives.

    Bref,y a-t’il un moyen de reproduire cette plante afin que je puisse en obtenir un bouquet plus garni?
    computer.gif
    Merci à l’avance de vos lumières …

    Répondre
    brubruh91brubruh91
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour icare2,

    Quelle idée de rempoter à l’automne ou à l’hiver ? Ce n’est vraiment pas le moment même pour une plante d’intérieur. Rempoter une plante en pleine floraison peut faire avorter toutes les fleurs en cours et à venir !!! Ce n’est pas non plus une bonne idée de le couper dans l’immédiat en 3-4 morceaux (tu voulais sans doute les multiplier par bouturage), tu pourras le faire au printemps à la reprise de végétation. Pour l’instant je te suggère de le reconstituer en couronne comme c’était avant, sinon palissé (un genre d’échafaudage comme tu disais). Je te joins une fiche conseil du site si tu veux t’instruire sur cette plante.

    https://www.jardiner-malin.fr/fiche/stephanotis.html

    Cordialement

    Répondre
    icare2icare2
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Merci Brubruh91,

    Quote:
    Quelle idée de rempoter à l’automne ou à l’hiver ?

    Nous l’avons reçu du fleuriste a la mi-juillet et il était en pleine floraison. Début d’août, nous sommes partis pour deux mois et demie en Europe et au 17 octobre lors de la rentrée à la maison,la plante avait basse mine.

    J’en étais rendu à devoir arroser 3 fois semaine car le terreau ne retenait pas l’ humidité et le pot très petit… Je vais ‘échafauder la plante en espérant pouvoir ‘démarrer’ d’autres lianes au printemps de façon à en arriver a faire un montage moins limité et plus garni…

    Bonne soirée,

    Répondre
    floris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir icare et bienvenue au forum

    Dans quel environnement votre plante est-elle placée (exposition, température…) ?

    Comment l’arrosez-vous ?

    La multiplication du stephanotis s’effectue par bouturage à l’étouffée (et température de 20 à 25°C) de tiges semi-ligneuses en été (août).

    Certains préfèrent au printemps prélever les boutures sur les tiges latérales sur le bois de l’année précédente mais l’ambiance “tropicale” nécessaire est plus difficile à obtenir.

    Une autre méthode : marcottage.

    A bientôt


    DICTONS DU MOIS D’AVRIL ___________________________________________________________

    Quand il pleut en Avril, il pleut sans cesse en mai.

    Du tonnerre en Avril c’est du foin et du blé.

    Nul Avril sans épi.

    En Avril le sureau doit fleurir sinon le paysan va souffrir .

    Si le frêne est vert avant le chêne, tout l’été sera mouillé .

    ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ♠ ‬♠ ‬♠ ‬♠ ‬♠ ‬♠ ‬♠ ‬♠ ‬♠‬ ♠ ‬♠ ‬♠

    Répondre
    brubruh91brubruh91
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour icare,

    Effectivement, quand on s’absente longtemps de chez soi, il faut résoudre le problème d’arrosage de plantes aussi bien d’intérieur que d’extérieur. Moi, c’est l’arrosage automatique et les goutte-à-goutte.
    Certains substrats de rempotage sont composés majoritairement de tourbe (j’ai remarqué ça souvent chez les fleuristes, par commodité peut-être car moins salissant que du terreau). Le problème est que, quand la tourbe est complètement desséchée suite à une longue absence par exemple, alors là, il faut un temps fou pour la réhydrater. Et dans ce cas, tu as bien fait quand même de le rempoter.
    Quant à la multiplication, c’est plus ou moins réussi selon la plante, parfois elle ne se laisse pas dompter comme ça, y a plein de paramètres qui entrent en jeu et qu’il faut respecter sinon ce sera voué à l’échec. Par bouturage c’est plus rapide (quelques mois) mais cela nécessite une certaine maîtrise. Aucun risque par marcottage mais, si tu n’as qu’une liane, tu n’iras pas bien loin non plus et, il faut un temps fou, fou, fou. Sur ce, je te laisse méditer là-dessus si l’envie de te lancer en apprenti jardinier te branche.

    Cordialement

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)