Arbre de Judée souffrant de chlorose

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

    On lit partout que l’arbre de Judée apprécie les sols calcaires.

    Or, chez moi, dans mon sol argilo-calcaire, paillé avec des cosses de fèves de cacao, il souffre de… chlorose !

    Je précise qu’il s’agit de la variété naine Avondale.

    Merci de vos réponses et si vous avez une idée, faites-m’en part.

    Bonne journée,

    Doris

     

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonsoir Doris

    Sols plutôt calcaires ….mais apprécie les  sols profonds et riches   et aussi bien drainés.

    L’emplacement est-il bien pourvu en terreau ?

    En désespoir de cause : solution de chélate de fer en arrosages …

    Bonne fin d’après-midi.

     


    DICTONS DU MOIS D’OCTOBRE _______________________________________________________________ 

    Si Octobre s’emplit de vent, du froid tu pâtiras longtemps.

    Pluie abondante pendant l’automne annonce printemps sec .

    Octobre en gelées, chenilles trépassées.

    Octobre brumeux, hiver ruineux.

    Laboure en lune nouvelle, ta récolte sera belle.

    Quand trop fleurit la bruyère, c’est le signe d’un rude hiver.

     

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir Floris,

    Oui, la plantation a été soignée avec du terreau dans le trou de plantation.

    La terre argilo-calcaire est à cet endroit-là plutôt meuble, après avoir été plantée durant des années avec des cotoneasters. Le sol est profond et riche. Le maïs dans le champ voisin est immense et notre commune est connue pour avoir l’une des meilleurs terres à blé d’Alsace.

    Malgré cette chlorose sur une partie du feuillage, l’arbuste a l’air en bonne santé. Il a aussi quelques feuilles “poinçonnées” par une bestiole, celle qui s’attaque aussi aux lilas et parfois aux rosiers.

    Mais il a beaucoup poussé depuis sa plantation en nov. ou déc. 2017. Il n’avait qu’une vingtaine de cm et fait désormais plus d’un mètre.

    Comme dit il n’y a qu’env. 5 feuilles, au milieu de l’arbuste qui souffrent de chlorose. Et il fait de jeunes feuilles sans discontinuer.

    Merci pour votre réponse.

    Doris

     

     

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Doris,

    le symptôme ne semble donc pas très préoccupant puisqu’il est limité à quelques feuilles.

    Le “poinçonneur”  : l’otiorhynque .

    Présentation du parasite et de ses œuvres  ICI


    DICTONS DU MOIS D’OCTOBRE _______________________________________________________________ 

    Si Octobre s’emplit de vent, du froid tu pâtiras longtemps.

    Pluie abondante pendant l’automne annonce printemps sec .

    Octobre en gelées, chenilles trépassées.

    Octobre brumeux, hiver ruineux.

    Laboure en lune nouvelle, ta récolte sera belle.

    Quand trop fleurit la bruyère, c’est le signe d’un rude hiver.

     

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)