Basilic dévoré par un lapin. Ce plant survivra-t-il ?

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    nycthemereNycthémère
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour !

    Nous avons une grande jardinière sur notre balcon toulousain, dans laquelle nous avions planté 3 fraisiers, un pied de menthe et un de basilic. Nous étions très fiers de nos petites plantes, mais hier soir, HORREUR , notre lapin nain a réussi à sauter dans le bac est a tout dévoré. Un vrai massacre !

    S’il ne reste rien des fraisiers et de la menthe (sinon leurs racines), le basilic s’en sort légèrement mieux : le plant semblant bien se plaire dans le climat occitan, ses 5 ou 6 tiges principales ont commencé à se lignifier, et sont toujours là (trop dures à manger ?) et la principale tige est tellement haute (≈50cm) que le lapin n’a pas réussi à manger les quelques feuilles du sommet.

    Ma question est donc : peut-on avoir l’espoir que ce basilic survive, sachant qu’il n’a plus aucune feuille (sauf  la dizaine de survivantes) mais qu’il semble plutôt vigoureux vu l’épaisseur des tiges ?

    Et faut-il le déplanter pour le mettre à l’abri à l’intérieur dans un pot pendant l’hiver ?

     

    Merci d’avance pour vos lumières !

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

    Chez moi le basilic ne tient jamais au-delà de mi-septembre et comme c’est une plante qui ne tient qu’une saison…

    Pour la menthe, maintenez la terre fraîche et meuble. Alors  pas de souci : tant qu’elle a des racines, elle revient toujours.

    Et même, lorsque les feuilles sont malades, il suffit de la rabattre à 10-15 cm de hauteur et de nouvelles feuilles saines se forment, en tout cas en dehors de la saison froide.

    Même si ses tiges sont presque à ras, si la terre ne reste pas trop sèche et dure, ça reprend toujours. Soit maintenant, sinon d’ici le  printemps. D’ailleurs en fin de saison, il faut la rabattre court (10-15 cm). Le lapin a fait le travail…

    Les fraisiers à mon avis devraient ne pas reprendre. Mais laissez les racines en place pour voir.

    Bonne suite de journée,

    Doris

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonjour Nycthémère


    DICTONS DU MOIS DE JUIN _______________________________________________________________ 

    Juin larmoyeux rend le laboureur joyeux.
    Si, en juin, il vient grand chaud, tous les blés seront creux et hauts.
    De juin, le vent du soir est pour le grain bon espoir.
    S’il tonne au mois de juin, année de paille année de foin.
    Labour d’été vaut fumier.
    Le temps qu’il fait en juin le trois sera le temps de tout le mois.

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Même pour moi qui suit dans le midi, quand l’hiver arrive, la plante meurt. Il faut la resemer (ou elle se resème toute seule) l’année d’après. Peut-être que dans les pays chauds ça peut vivre d’une année sur l’autre ? Dans ce cas il faudrait la mettre au chaud et avec de la lumière tout l’hiver. Cependant c’est tellement plus simple d’en resemer l’année suivante.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)