Un bouleau au milieu d’un potager. Est-ce compatible ?

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    penserinipenserini
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour

    J’ai acheté un terrain sur lequel j’ai l’intention de créer un potager.

    Un magnifique bouleau trône au beau milieu de mes futures cultures,  et plein de chatons en sont tombés, pile sur la terre que je viens de ramollir.

    Y a-t-il incompatibilité ?

    Merci .

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour.

    Un jardin le meilleur emplacement est au soleil. Là le bouleau va faire de l’ombre et ses racines peu profondes vont concurrencer vos futures plantations. Sous sa ramure je ne planterais rien ou bien des fleurs.

    Attendez d’autres avis.

    Bon dimanche.

     

    Répondre
    jacques trouilletjacques trouillet
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour Penserini,

    Bien que je souscrive tout à fait au point de vue de Liline, j’ai envie de nuancer un peu selon votre climat son évolution actuelle, votre terrain et son exposition.

    En effet, et en général on met un potager au soleil et en dehors des arbres. Mais mon expérience de vieux jardinier et surtout ma curiosité naturelle m’a fait tenter d’autres choses. En outre j’ai vu l’évolution du climat me faire changer d’avis. Par exemple alors que je m’efforçais de placer mes potagers au soleil, exposés au sud ou à l’est, je constate maintenant de bonnes réussites à l’ombre en plein nord (je me situe dans l’Allier à 450 m d’altitude), alors que le soleil me brûle certaines récoltes au sud.

    J’ai même eu de très bonnes récoltes d’alliacées (ail, oignon, poireau…) accompagnées de fraisiers sous un noyer. Arbre qui a ici une réputation quasi diabolique de ne rien supporter sous son couvert.

    Ne connaissant pas votre situation précise, je me garde bien de  vous donner des conseils. Juste des informations qui vous aideront peut-être dans vos décisions.

    Le bouleau va bien sûr prélever sa part d’eau et de lumière. Mais il apportera aussi de la matière organique par ses feuilles et ses chatons, voire ses branches si vous les taillez et les broyez, il n’y a pas incompatibilité de ce côté là. Il fera aussi une atténuation de la lumière pendant les chaleurs trop intenses. Difficile, a priori, de faire la part des avantages et des inconvénients qui varieront de toute façon chaque année.

    Vous pouvez aussi diminuer l’impact de l’arbre par une taille légère au printemps et un élagage plus ou moins sévère après la chute des feuilles (hors gel).

    Si vous êtes contraint de choisir cet emplacement et surtout pour cette année puisque vous avez préparé le sol vous devriez pouvoir faire quelques essais avec différentes famille de légumes. Je pense qu’il y a de bonnes chances pour que certaines réussissent bien. Surtout qu’il faut savoir que dans tout potager chaque année apporte son lot de réussites et aussi d’échecs, selon le temps de l’année et l’expérience du jardinier.

    Désolé de rester aussi évasif sans connaître le climat, la région et le type de sol.

     

     

    Répondre
    penserinipenserini
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Merci à tous pour vos réponses. Mon potager n’est pas pile sous l’arbre. J’ai quand même une petite expérience dans les potagers (tomates, salades, pommes de terres).  J’avais aussi remarquer le coté “bruler par le soleil”.  Maintenant que je suis rassuré sur ce qui concerne la compatibilité bouleau-potager.  je vais faire quelques essais.  Je vous tiendrais au courant, d’ici l’automne.

    A bientôt, pour d’autres questions.

    Cordialement

    Cèla

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir.

    Si c’est pas pile-poil dessous, c’est mieux. Nous avons quelques arbres en bordure du jardin et notre expérience nous a fait nous éloigner car on tombait sur les racines et les légumes y étaient moins beaux. Mais vous allez vous faire votre expérience et vous pourrez vous adapter à votre terrain.

    Bon jardinage et bonne fin de soirée.

    Répondre
    charrierscharriers
    Jardinier Malin
    Message privé

    Hello Pense, Liline et Jacques

    Je retiens ta dernière phrase Jacques ” connaître le climat, la région et le sol” Avec ça on définit un bout de Terroir.

    Ayant traversé une partie de l’Allier, certains endroits souffrent fortement du sec en été. Un peu d’ombre peut éviter le stress de la famille légumes.

    Cordialement  Charriers

    Répondre
    jacques trouilletjacques trouillet
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Eh oui, Charriers,

    Un jardin, une flore, une faune, tout s’inscrit dans un terroir, si petit soit-il.

    Et un terroir c’est vivant, donc mouvant, surtout quand le climat change. Heureusement le vivant peut s’adapter (plus ou moins), c’est à dire utiliser ce qui est encore valable dans les règles et comportements du passé, tout en testant de nouvelles règles (par essais et erreurs) pour retenir ensuite celles qui fonctionnent.

     

    Répondre
    AnouchkaAnouchka
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Je pense comme Liline que les racines peuvent gêner la croissance des légumes, surtout si ce sont des légumes-racines. Il faudrait peut-être essayer avec des légumes fragiles au soleil, qui aiment un peu la mi-ombre, surtout si l’été il fait très chaud dans votre région.

    BOnne continuation et à bientôt, Adeline

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)