Accueil / Sujets / Bavardage au coin du jardin / Encore un nouveau papy qui s’inscrit

Encore un nouveau papy qui s’inscrit

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • petit bugle
    Jardinier en herbe

    Bonjour à toutes et tous

    Je découvre ce forum qui me semble assez actif.

    Ma femme et moi sommes en retraite depuis peu.

    Nous habitions en Bretagne (tout au bout, près de Brest) mais n’avions pas l’intention d’y finir nos jours.

    Voici quelques années, nous avons acheté un grand terrain en Bresse bourguignonne avec de vieux bâtiments que nous avons commencé à retaper.

    Sur près de 7000 m², nous avons un potager, des vergers, un bosquet et une prairie que nous avons commencé à reboiser.

    Nous nous y établissons définitivement cette année, notre maison bretonne est en vente.

    Comme papy91, nous n’utilisons plus de produits chimiques dans le jardin.

    Il y a deux ans, ma femme avait insisté pour protéger ses pousses de potirons avec des granulés anti-limaces mais l’expérience a montré que les tontes de pelouse étaient tout aussi efficaces, avec l’avantage de pailler et nourrir le sol.

    Nous cultivons autant que possible sur sol vivant avec compostage en place.

    J’essaie de m’inspirer des principes de permaculture pour le potager que nous sommes en train de constituer, tout en étant conscient des difficultés et du temps nécessaire avant d’arriver à un équilibre satisfaisant.

    Mais déjà, dans nos premières bandes cultivées, la terre s’est considérablement assouplie et allégée par rapport à ce qu’elle était initialement (à savoir lourde et bien collante).

    papy91
    Jardinier expert

    Bonjour

    Ci-joint une photo d’un bac avec 20 cm de compost maison .

    A droite 1 rang de courges reine de la table , l’an dernier 6.720 kgs .

    Entre : 1 rang de maïs doux .

    Au milieu 1 rang de potimarrons uchiki kuri avec un léger goût de châtaigne .

    Entre : 1 rang de maïs pop corn pour les petits-enfants .

    A gauche 1 rang de pâtissons blancs .

    Tout autour des haricots verts .

    Et en pousse spontanée : des pommes de terre .

    A gauche des composteurs rotatifs .

    Derrière des composteurs traditionnels et les bidons pour l’eau de pluie , un tout petit bout de mon jardin .

    Des insectes en pagaille , escargots petits et gros qui prendront la direction de la casserole en ragoût à la Saintongeaise et les bourgognes .

    Un régal à venir .

    Bonne journée .P6290265

     

    floris
    Jardinier Malin (modérateur)

    Bonsoir petit bugle

    GS_51f3057cdb


    Juin pluvieux, vide celliers et greniers.
    C’est le mois de Juin qui fait le pain.
    De Juin, le vent du soir est pour le grain bon espoir.
    Le temps qu’il fait en Juin le trois, sera le temps de tout le mois.
    S’il tonne en Juin , il n’y aura pas de vin.

    Line
    Jardinier Malin

    Bonjour à tous.

    Pas tout à fait d’accord avec vous Petit Bugle, pour les gastéropodes. Ici même tout bien tondu, ils se cachent dans les vieux murs et ailleurs, et dès qu’un jeune plant est mis en place, ils rappliquent, c’est une calamité. Nous faisons nos plants et les mettons en place qu’une fois suffisamment grands. Mais certains ont besoin d’aide. Je me souviens d’une année où mon mari a décidé de ne pas mettre de granulés. Matins et soirs ramassage des escargots. Semis faits plusieurs fois. Année blanche pour les haricots et pas que… L’année suivante mon mari a craqué.

    Donc nous continuons à utiliser ces granulés pour aider les semis à ne pas finir dans “le ventre” d’un gastéropode. Nous sommes en région pluvieuse et comme vous, nous avons un grand terrain. Autour il n’y a que des prairies. Difficile de tout maîtriser, surtout les escargots et les limaces, et cela fait des années que nous essayons.

    Pour le reste je suis d’accord, purins, décoctions mais cela ne règle pas tout. Et comme Tupayo on essaie de cultiver ce qui est le plus adapté.

    Bonne journée.

     

     

     

    petit bugle
    Jardinier en herbe

    Liline, faites l’essai lorsque vous planterez de nouvelles pousses: tondez la pelouse le même jour et paillez largement avec vos tontes autour des pousses. Les gastéropodes détestent ces petits bouts d’herbe qui leur collent au pied. Depuis que j’ai adopté cette méthode, mes potirons se portent à merveille et les boîtes de granulés dorment sur les étagères. J’ai même réussi à convaincre ma femme, qui a trouvé ça plus efficace que les granulés (ceux qu’on trouve maintenant, au ferramol).

    Il y a aussi la méthode «trithérapie» préconisée par C. Köppel: bouteilles plastiques (sans fond) en protection, sciure ou cendre et purin de limace. Mais je trouve que ça demande plus de travail.

    On ne vient jamais à bout des limaces et escargots, qui ont par ailleurs leur utilité en tant que détritivores. Le meilleur moyen de protéger les petites pousses est de jouer sur plusieurs tableaux:

    • barrer l’accès par les divers moyens énoncés plus haut. Les tontes de pelouse sont encore ce que j’ai trouvé de mieux car ça ne craint pas la pluie, contrairement à la sciure ou la cendre;
    • arroser le matin plutôt que le soir, contrairement au conseil trop souvent donné. Le soir, l’humidité de l’arrosage se conserve en surface du sol et attire limaces et escargots. Avec un sol paillé, on peut arroser le matin car le paillage conserve l’humidité, seule la surface sèche au soleil. Le mieux, si l’on en dispose, est un goutte à goutte ciblé sur chaque pousse ou un tuyau poreux sous le paillage;
    • semer en pleine terre et multiplier les pousses, quitte à éclaircir ensuite. Nous semons en place les graines de nos potirons récoltés l’an passé donc nous n’en manquons pas;
    • assurer une nourriture suffisante à ces petites bêtes en dehors des bandes cultivées. Elles adorent les feuilles de pissenlit (entre autres) donc on les laisse pousser en dehors des bandes cultivées.

     

    Line
    Jardinier Malin

    Bonjour Petitbugle.

    Je vous remercie de tous ces bons conseils. Nous avons déjà essayé tout celà, nous jardinons depuis bien des années. Comme je l’ai dit nous sommes au milieu des prairies et des haies donc ils ont à manger autour (et beaucoup de pissenlits) et des cachettes. Nous avons aussi des bâtiments et des vieux murs, donc d’autres cachettes. De plus nous vivons dans le département le plus arrosé de France. Tous ces éléments font que ça ne marche pas, mais on s’arrange et nous avons très peu besoin d’arroser, il faut voir les bons côtés.

    Ce qui marche chez vous, et tant mieux, et aussi dans d’autres départements que je connais bien, ne marche pas chez nous. Dommage.

    Bonne journée.

    charriers
    Jardinier Malin

    Hello Petit Bugle, Hello à tous

     

    Bonsoir et bienvenue à vous. Vous allez venir dans la Brest BGN!

    Bravo et peut-être nous nous rencontrerons à Louhans un lundi matin au marché aux poules. Et hop, une tête de veau le midi arrosée d’un Macon blanc…

    Cordialement

    Charriers

    floris
    Jardinier Malin (modérateur)

    Bonsoir charriers

    Tête de veau arrosée d’un Mâcon blanc ” ……mais : ” L’abus d’alcool est dangereux pour la santé , à consommer avec modération ”   38601

    Bonne soirée .


    Juin pluvieux, vide celliers et greniers.
    C’est le mois de Juin qui fait le pain.
    De Juin, le vent du soir est pour le grain bon espoir.
    Le temps qu’il fait en Juin le trois, sera le temps de tout le mois.
    S’il tonne en Juin , il n’y aura pas de vin.

    petit bugle
    Jardinier en herbe

    J’aime le Mâcon blanc (entre autres) mais pas la tête de veau. Heureusement, la région dispose de suffisamment d’atouts gastronomiques pour plaire à tous les goûts.  🙂

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.