Haie basse de séparation pelouse-gravier

16 sujets de 1 à 16 (sur un total de 16)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    alexfalexf
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous et à toutes!

    Nous aimerions délimiter la pelouse et le gravier.

    Nous aimerions:

    une haie basse (60cm maxi), dense, persistante avec un ensoleillement plein-sud.

    Nous avons cherché sur internet mais on tombe sur tout et n’importe quoi.

    Avez-vous la perle rare qui nous irait en tête?

     

    Merci beaucoup!

     

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir Alex.

    Il y a des loropetalum qui restent petits et peuvent  être taillés, le houx crénelé.

    Mais en fait tout dépend du temps qu’il fait chez vous en hiver,  de la nature de votre terrain, de la région.

    Dites nous en un peu plus.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Ce sont très bon choix pour une terre humide et acide (non calcaire).

    Sinon je pense à des fusains nains panachés ou non qu’on taille bas, des berbéris nains. Il y a d’autres choses bien sûr. C’est pour ça que le climat et la nature du sol sont très importants.

    Répondre
    papyjardipapyjardi
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour

    Je ne connais pas le berberis nain mais le” normal” oui.je défie n’importe qui de traverser ce type de haie avec ses jolies baies …à part les oiseaux. Je plein le ballon qui y tombe.

    Répondre
    alexfalexf
    Jardinier Malin
    Message privé

    Le berberis est piquant?

    Nous avons une fille de 4ans, il nous faudrait quelque chose de pas toxique et de pas dangereux.

    Nous habitons dans en loire atlantique.

    L’exposition étant plein sud sans ombre, le terrain sol n’est pas humide à cet endroit.

    Les fusains nains, le loropetalum et les berberis sont très jolis, mais qu’est-ce qui conviendrais le mieux.

    J’aime bien l’idée des fusains nains car on peux les panacher.

    Merci à tous pour votre aide.

    Répondre
    lilineliline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir Alex.

    En Loire Atlantique, je pencherais pour un sol calcaire ou sableux, mais peut être  pas.

    Dites nous de quelle nature est votre sol ?

    Répondre
    alexfalexf
    Jardinier Malin
    Message privé

    D’après que l’on m’a dit, notre PH serait à 5.5.

    Répondre
    alexfalexf
    Jardinier Malin
    Message privé

    Et le sol n’est pas vraiment sableux.

    Répondre
    tupayotupayo
    Jardinier Malin
    Message privé

    Je craignais pour le loropetalum, que votre terrain soit calcaire. Si le PH du sol est de 5,5 il est très acide et donc pas du tout calcaire, comme en Loire Atlantique est une région assez pluvieuse je pense qu’on peut y planter du loropetalum. Pour les fusains et les berbéris, je pense que la nature du sol est moins importante. Donc je pense que vous avez le choix.

    Répondre
    alexfalexf
    Jardinier Malin
    Message privé

    Merci beaucoup pour votre aide! Ca m’aide beaucoup!!!

    Je crois que l’on va partir sur les fusains nains panaché.

     

    Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous, bonjour Alexf,

    Les fusains sont tous toxiques, tout comme le berbéris, le laurier rose, le chèvrefeuille, le cytise, le houx et bien d’autres…

    Il y a peut-être des sites spécialisés, mais sur Wikipédia, il y a déjà une longue liste. voir l’adresse ci-dessous :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_plantes_toxiques

    Le loropétalum c’est OK

    A bientôt, Adeline

    Répondre
    phaceliePhacélie
    Jardinier expert
    Message privé

    Bonjour,

    Peut-être le lonicera ?

    C’est doux au toucher, facile à tailler, tout simple, très rustique et à croissance rapide.

     

     

    Répondre
    adeline-5d0f3eea5584aADELINE
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    J’ai relu le poste d’Alex : “une haie basse (60cm maxi), dense, persistante avec un ensoleillement plein-sud”. Je ne sais pas s’il existe des chèvrefeuilles persistants, pour la hauteur c’est OK, on le fait courrir comme on veut, mais il reste le problème de la toxicité !! J’ai pensé à la potentille, mais il faut vérifié la toxicité pour les humains, car je sais qu’elle est toxique pour les chevaux !!

    Peut-être qu’Alex a déjà trouvé une solution depuis le 10 aout !! A bientôt Adeline

    Répondre
    alexfalexf
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous, encore merci pour toutes vos idées. Je vais revoir tout ça avec ma compagne, mais vous m’avez beaucoup aidé. On planterai courant Novembre, donc le choix n’est pas encore fixé.

     

    Encore merci pour votre aide!

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

    Nous avons du chèvrefeuille nitida, une plante jamais malade, agréable à regarder et qui se taille facilement. C’est bien sûr une plante persistante. Je crois que ça pousse en tous sols. Chez nous en Alsace cette plante ne monte pas plus qu’environ 50-60 cm en terre argilo calcaire, mélangée à d’autres arbustes.

    L’oranger du Mexique un persistant également, ne pousse pas très haut non plus et jamais malade. Environ 1 à 1,20 mètre et fleurit blanc et parfumé au mois de mai avec une remontée en septembre. Cette plante nous l’avons en Bretagne, en terre argilo-calcaire, où il ne gèle pas plus que -7° env. Vérifiez sa rusticité ailleurs.

    Bonne journée, Doris

    Répondre
    oberlineoberline
    Jardinier Malin
    Message privé

    Rajout à mon précédent post.

    Il y aussi (vérifiez la rusticité) la véronique, hébé, (persistante) qui ne dépasse pas 60 cm. Fleurit mauve.

    D’autre part, les potentilles arbustives (très rustiques) qui atteignent env. 60-70 cm. Ou alors en plus bas les potentilles non arbustives. Il y en a à fleurs blanches, jaunes, roses ou oranges. Feuilles semi-persistantes.

    Il y a aussi la lavande, qui aime les sols non détrempés et non acides. Rustique sans souci, même en Alsace. Il existe en plus des mauves, des variétés blanches. Feuilles persistantes.

    Doris

16 sujets de 1 à 16 (sur un total de 16)