Pratiques culturales quand on est orienté permaculture

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    nine14nine14
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Je suis un maraîcher bio à la retraite depuis 3 ans.
    Je me suis installé maraicher en 2011.
    Après une 30 ans de vie professionnelle dans les banques et les assurances

    La permaculture, l’agroécologie m’ont toujours intéressé.
    Maintenant ,je suis jardinier sur presque 50 ares (une bonne partie en pâturage et en engrais verts).

    Mon plaisir reste de peaufiner les pratiques culturales.

    Ce fil de discussion a comme objet de présenter mes idées dans le domaine des pratiques culturales.

    Je vais commencer dans les jours qui viennent à parler des buttes bien connues en permaculture.

    PS : le titre est explicite.
    J’applique de la permaculture ce qui me semble bien dans mon contexte (exercer son propre discernement).

    A bientôt.

    Répondre
    melisse.amelisse.a
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour,

    Hâte de découvrir la suite…

    Répondre
    nine14nine14
    Jardinier Malin
    Message privé

    J’avais oublié qu’on ne pouvait mettre à jour un message publié.

    Je suis donc en train de le peaufiner sur word, pour le publier lorsqu’il sera terminé.

    Désolé !

    Répondre
    nine14nine14
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour à tous,

    Mon article sur les buttes permanentes n’est pas terminé.
    Je cherche un autre moyen de communiquer lorsqu’on a besoin de mettre à jour un article de référence.
    Peut-être un blog.

    Mais je vous mets qd même ici les premières grandes lignes de l’article que je rédige à propos des buttes.
    Pourquoi j’y réfléchis depuis longtemps, pourquoi j’en fais actuellement et quels sont les résultats des différents tests que je mène depuis 3 ans.

    1) Pourquoi ?
    Je me suis installé maraîcher bio en 2009

    2) les maraîchers bio s’intéressent à la permaculture

    3) On a été visité le site de permaculture dans l’Eure (je n’ai plus le nom) ;

    4) En Normandie, dans le Pays d’Auge, nous manquons de profondeur de terre végétale ;

    2) les tests
    C’est donc surtout le pont 4 qui m’a poussé à réfléchir à ces buttes.
    Je n’ai pas pu le faire tant que j’étais maraîcher actif.
    Car, je n’avais pas les outils pour faire les buttes.
    Et si vous voulez en vivre, il faut une certaine surface de production, incompatible avec un travail manuel.

    Mais depuis que je suis à la retraite, je ne fais plus que des légumes pour la famille, les amis, les proches, les voisins, ..
    Mais qd même quelques ares.

    J’ai donc commencé il y a 3 ans à faire ces buttes, principalement à la main, mais aidé un peu par une charrue.

    Sur 2 à 3 ans, j’ai essayé +sieurs types de buttes
    1) les buttes plates avec des bords droits, de 2 m de large, juste un peu plus large que la largeur des outils de travail mécanisés de 1M50 : vibroculteur, herse rotative, cultivateur, sous-soleuse, ..

    2) des buttes de la largeur des jambes : les vraies buttes de permaculture ou on ne marche jamais dessus ;

    3) des buttes large de 2m à bords arrondis ;

    4) J’ai même fait une butte inclinée vers l’est, vers le soleil levant ;

    Bien sûr, depuis les passages entre les buttes, je prenais la terre végétale pour la mettre sur la butte et obtenir plus de profondeur de terre végétale.

    3) Premières décisions suite à ces tests.

    a) j’ai abandonné les buttes étroites, les buttes inclinées, les buttes à bords droits ; car travail manuel exclusivement (je fais qd même +sieurs buttes de 40 m) ; et difficulté à entretenir les bords droits, surtout si le rang extérieur est proche du bord ;

    b) je garde le principe des buttes larges à bords arrondis :

    – Les bords arrondis permettent de mieux les entretenir contre les adventices ; j’utilise une houe maraîchère ; ça va vite et c’est facile ;

    – Les buttes larges, pour les préparer mécaniquement, avec un tracteur de 1m40 de large et des outils de 1m50 de large : je commence par rassembler la terre avec la charrue, et je les finis avec des fourches-crocs ; dans les passages ou il y a moins de terre végétale car je la déverse sur la butte, je sème des engrais verts ; les passage ont aussi au moins 1M70 de large, pour passer avec le tracteur maraîcher ;

    – Inconvénients : je marche sur la butte, pour semer, planter, désherber, récolter ; mais les légumes poussent qd même ;

    – Avantages : j’ai bcp de cailloux dans la terre ; dans le Pays d’Auge, nos terres sont des argiles à silex ; le fait de les travailler tous les ans mécaniquement, et en profondeur (cultivateur) fait remonter les cailloux ; je sors ces cailloux avec le croc pour ensuite les ramasser ! oui, j’ai déjà ramassé des dizaines de tonnes de cailloux, depuis 15 ans.

    Voilà un premier jet.
    Merci de votre attention.
    Merci de vos remarques ou de vos questions.

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour les jardiniers.

    Nine si vous avez des photos pour illustrer tout ce travail, ça serait vraiment bien 👍.

    Merci du partage.

    Bon dimanche.

    Répondre
    nine14nine14
    Jardinier Malin
    Message privé

    “si vous avez des photos pour illustrer tout ce travail, ça serait vraiment bien ”
    ———————–

    Je ne vous promets rien.

    Car, en bon paysan détestant les fils à la patte, je suis fâché avec les smartphones.

    Et les appareils photos sont tous en panne.

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    C’est vrai que les photos on en fait pas quand on jardine, pas besoin. Mais pour expliquer rien de mieux qu’une image, ça parle à plus de monde.

    Merci quand même.

    Répondre
    nine14nine14
    Jardinier Malin
    Message privé

    Ce n’est pas que je suis contre les photos.
    Même si je n’en prends presque plus.

    Mais mon smartphone est plein, il bloque et je ne sais comment débloquer (ou je ne cherche pas comment débloquer).

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)