Seringat envahi de pucerons, solutions naturelles

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • Répondre
    altheaalthea
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,

    j’ai un seringat planté en pot dans mon jardin (pas en terre car en location donc on veut pouvoir l’emmener quand on part), il a été planté l’an dernier. Il est envahi de pucerons noirs, ce qui apparemment est classique. Il a aussi des fourmis.

    Nous avons décidé cette année de ne plus utiliser aucun produit chimique. On n’était déjà pas vraiment des accrocs à ça avant, on n’aime pas trop déranger les petites ou grosses bêtes, on en a utilisés une ou deux fois quand on a eu la sensation de ne pas avoir le choix (ce qui d’ailleurs n’a même pas vraiment résolu les problèmes rencontrés), mais là on a pris la décision globale pour laisser totalement les régulations naturelles se mettre en place, sans blesser notamment aucun insecte “utile”.

    L’an dernier on a eu la chance d’avoir un essaim d’abeilles dans un vieux mur, elles étaient très discrètes on était contents qu’elles trouvent abri chez nous. Cette année, on a des visiteuses encore, on ne sait pas d’où elles viennent car il y a aussi des ruches un peu plus haut au-dessus de chez nous. Quoi qu’il en soit, vu l’état de mon seringat je me demande quoi faire.

    > Je l’ai laissé au départ tel quel en me disant que les prédateurs allaient venir se faire un festin de pucerons. Peine perdue plusieurs semaines après, il y en a de plus en plus. Je les enlève à la main de façon grossière mais bon c’est pas une solution très durable ni très efficace. Faut-il continuer de le laisser se débrouiller ? Quitte à lui filer un coup de pouce avec compost / nourriture qui le renforce ?

    Je me suis demandée si je pourrais accepter de le laisser comme ça, en le renforçant plutôt, de sorte aussi qu’il détourne les pucerons d’autres plantes. On a prévu un potager, c’est notre première tentative, et j’ai crû comprendre que certains légumes étaient sensibles aux pucerons noirs. Est-ce raisonnable d’imaginer que les pucerons se concentreront ailleurs et du coup le seringat participerait à la protection de mon potager ?? 🙂  On a mis aussi des capucines pour protéger certains légumes, comme c’est souvent indiqué.

    > Sinon, est-il judicieux de le “traiter” avec quelque chose de naturel ? Si oui, je n’ai pas compris si le savon noir était un insecticide vraiment, ou si ça faisait juste “glisser” les pucerons pour qu’ils n’adhèrent plus. Si c’est vraiment un insecticide, quel est le risque pour les abeilles de mon jardin ?? J’ai mis le seringat plus loin, à l’écart des autres plantes, donc les abeilles n’y vont pas, elles sont trop occupées à butiner le romarin. Mais je ne veux rien dans le jardin qui soit dangereux pour elles, ou les coccinnelles, ou les colonies de gendarmes qui se balladent partout, etc. Même les pucerons et les fourmis je leur veux aucun mal, je suis juste préoccupée par mon seringat.

    Clairement, il ne va pas vraiment pas très bien, car chaque tige nouvelle pleine de sève est assaillie littéralement de pucerons, et les feuilles deviennent ramollo à plusieurs endroits. Je n’ai pas compris ce que faisaient les fourmis en plus, mais apparemment elles s’agglutinent aux pucerons.

    Au vu de tout ça, auriez-vous des conseils ?

    Merci beaucoup 🙂

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonsoir Althea.

    Il faut traiter le soir avec de l’eau savonneuse, 1 cuillerée à soupe de savon pour 1 litre d’eau, bien mélanger et pulvériser. Auparavant enlevez en autant que vous pouvez avec les doigts. Et renouveler plusieurs soirs de suite.

    Les abeilles ne risquent rien car vous n’allez pas les pulvériser, elles ne sont pas là le soir, et je doute qu’elles soient attirées par les jeunes pousses de votre seringat comme les pucerons.

    Les pucerons se délectent de la sève de votre seringat et rejettent du miellat, un liquide sucré dont les fourmis raffolent. Là où il y a des pucerons, il y a des fourmis. Idem pour les cochenilles.

    Continuez à jardiner en respectant la nature.

    Bon traitement.

    Et bonne fin de soirée.

    Répondre
    altheaalthea
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Bonjour,

    merci beaucoup pour votre réponse, pouvez-vous me confirmer : c’est bien du savon normal ? type savon de marseille ? ou bien vous parliez de savon noir ?

    J’ai du savon de Marseille en copeaux qu’on utilise pour fabriquer notre lessive, ou du savon noir classique pour le ménage.

    Autre chose : dois-je rincer lorsque j’aurai fait ce traitement plusieurs fois ?

    J’attends juste votre confirmation ensuite je testerai ce remède 🙂

     

    Répondre
    LineLine
    Jardinier Malin
    Message privé

    Bonjour Althea.

    Du savon noir liquide plus facile à diluer ou bien du savon de Marseille, les 2 sont très bien. Je n’ai jamais rincé, c’est une pulvérisation il y a peu de savon sur la plante, c’est surtout de l’eau.

    Bonne journée.

    Répondre
    altheaalthea
    Jardinier en herbe
    Message privé

    Merci beaucoup ! 🙂

    Répondre
    florisfloris
    Jardinier Malin (modérateur)
    Message privé

    Bonjour althea

    GS_51f3057cdb


    DICTONS DU MOIS D’OCTOBRE _______________________________________________________________ 

    Octobre brumeux, hiver ruineux .
    Si Octobre nous apporte forte gelée et beaucoup de vent ,Janvier et Février seront doux .
    Octobre glacé fait vermine trépasser .
    Quand en octobre le prunelier fleurit, on doit s’attendre à voir l’hiver sévir .
    En Octobre , laboure en lune nouvelle, ta récolte sera belle .
    Qui sème sans fumier en Octobre récoltera sans panier .

     

    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)